Qu'attendent les jeunes diplômés de leur premier emploi ?

"Votre premier emploi est très important. Il définit les lignes de votre carrière" (Emily Bral, ingénieur de production chez Unilin).

Comment ont-ils fait leur choix ? MARK magazine a interviewé trois jeunes diplômés travaillant actuellement pour l'entreprise de stratifié Unilin. "Ne tenez pas uniquement compte de votre salaire de départ, regardez surtout les opportunités de croissance et d'évolution."

1. Emily, ingénieur de production

Emily Bral a commencé à travailler chez Unilin en septembre 2016. "J'ai terminé mes études d'ingénieur commercial et ensuite effectué un master afin d'obtenir un diplôme d'inégnieur civil et mettre à jour mes connaissances techniques. Après avoir étudié pendant sept ans, j'étais prête à relever de nouveaux défis", explique Emily. "A la base, je n'avais pas spécialement envie de commencer dans une entreprise de consultance ou un environnement de production. Après plusieurs entretiens avec des employeurs au sein de ces deux secteurs, j'ai décidé d'opter pour la production. Chez Unilin, j'ai été guidée et les responsables regardent vraiment ce que vous avez envie de faire. Je pouvais commencer comme ingénieur de production ou de processus. J'ai finalement rejoint l'équipe de production, un choix que j'ai en grande partie fait grâce à Unilin qui a su analyser mes souhaits et ce que je pouvais apporter.

Pour son premier emploi, Emily fut conseillée par Dieter Ghillebert, son directeur, qui est à la tête d'une équipe d'environ quatre-vingts personnes. "Sur base de ce qu'elle pouvait apporter, nous avons constaté que le travail d'ingénieur de production lui conviendrait mieux. Nous analysons vos envies, ce que vous aimez le plus faire, quelles sont vos attentes et nous prenons ensuite une décision ensemble", explique Dieter Ghillebert. Emily est la seule jeune diplômée de son équipe, ses camarades de classe sont les bienvenus. "Une entreprise innovante comme Unilin ne demande qu'à intégrer du sang neuf."

Comment les personnes diplômées en même temps qu'Emily s'en sortent-elles ? "La plupart de mes condisciples avaient déjà un emploi avant même d'obtenir leur diplôme. Dans la plupart des cas, il s'agissait de grandes entreprises. Le premier emploi est très important. Il définit les lignes de notre future carrière", poursuit Emily. Le salaire n'était pas l'élément le plus important à ses yeux. "Je voulais surtout être en accord avec la description du poste et les valeurs de l'entreprise."

2. Kobe, ingénieur de processus

Kobe Blondeel est ingénieur de processus chez Unilin. "J'offre un soutien à la production et m'occupe également de l'innovation et de l'optimisation des processus. Lors de ma recherche d'emploi, j'ai remarqué que ce secteur offrait de l'espace, que le sens de l'initiative était apprécié et que l'âge n'avait pas vraiment d'importance. "Ici, j'apprends beaucoup par la pratique et je peux toujours demander de l'aide à un collègue si nécessaire."

Kobe a postulé auprès de différents employeurs. "J'ai une formation d'ingénieur civil spécialisé en chimie mais je ne voulais pas m'orienter vers l'industrie chimique. Lors d'entretiens avec d'autres entreprises, j'avais parfois le sentiment que la distance entre l'employé et le manager était relativement grande. D'autres sociétés proposaient un salaire de départ légèrement plus élevé mais je m'identifiais moins à leur culture. Il s'agit d'un élément important à long terme", précise-t-il.

Kobe travaille maintenant depuis un an et trois mois chez Unilin. "Dans un mois, je m'envolerai pour les Etats-Unis où je travaillerai dans le bureau Unilin de Thomasville, en Caroline du Nord. Les opportunités à l'étranger étaient pour moi un argument supplémentaire non négligeable." Il part donc pour minimum trois ans aux Etats-Unis. "C'est idéal pour mon développement professionnel et il s'agit d'une occasion unique de faire mes preuves. Je sais que je laisse ma famille et mes amis derrière moi pendant un certain temps mais je garderai des contacts réguliers avec eux. De nos jours, avec des outils comme Skype, nous sommes connectés en permanence."

3. Sofie, responsable régionale des ventes

Sofie Coulier a commencé sa carrière chez Unilin après des études en économie appliquée à Louvain et six mois de stage pour la Chambre de commerce à Shanghai. "Habitant en Chine, j'ai postulé via Skype chez Unilin. L'entreprise m'a soutenue et guidée tout au long du processus de sélection. Je voulais un emploi dans la vente comprenant de nombreux défis, des responsabilités et des opportunités internationales. Tisser des liens avec les clients et obtenir des résultats sont dans mes gênes. De retour en Belgique, j'ai laissé l'herbe pousser et, deux semaines après mon déménagement depuis la Chine, j'ai commencé chez Unilin ".

Sofie est responsable régionale des ventes de panneaux décoratifs. "Mes clients sont des producteurs industriels comme par exemple des constructeurs de cuisine et sont situés en Angleterre, en Irlande et aux Pays-Bas", explique-t-elle. Une telle fonction impose un rythme de travail intensif. "Je voyage beaucoup et suis minimum dix jours par mois à l'étranger. J'essaie de programmer le plus de visites de clients le même jour et rencontre également des nouveaux clients : plus de 20% de mon temps est dédié à la prospection car je me dois de développer mon marché et être au courant ce qui s'y passe. Tout est une question d'organisation car, d'autre part, il faut rédiger des offres, répondre aux e-mails, préparer les réunions,…"

Même si Sophie est souvent sur le terrain, elle ne travaille pas toute seule. "Dès le premier jour, j'ai été responsable de mon portefeuille de clients tout en travaillant en étroite collaboration avec des personnes en internes qui gèrent notamment le planning et la logistique. Mes collègues sont vraiment fantastiques et les membres de mon équipe me soutiennent depuis le début. Je peux toujours compter sur eux. D'ici peu, je deviendrai responsable du marché français, un nouveau défi que je relèverai avec grand plaisir !"

(eh/jy) 

Plus d'info Avantages extralégaux , Jeune diplômé , Premier emploi

24/04/2017