Quand la peur vous montre la voie à suivre

On l’a tous déjà entendue, cette phrase : « l’important, c’est de faire ce qu’on aime ». C’est devenu un idéal pour la plupart d’entre nous. Alors, pourquoi ne sommes-nous pas tous en train de suivre nos passions ?

4 janvier 2013

Partager

Qu’est-ce que vous aimez ? Le savez-vous ? Notre société offre une telle abondance de choix possibles que l’on peut facilement s’y perdre et continuellement se demander si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Ajoutez à cette infinité d’opportunités la traditionnelle pression sociale émanant de la famille et des proches... Pas étonnant qu’on ne soit pas sûr de savoir ce que l’on veut ! Et comment faire ce que l’on aime si on ne sait pas ce que l’on aime ?

Menace ou opportunité ?

Une façon inattendue de découvrir ce que vous aimez est de le faire à travers vos peurs. Le hic, c’est que nous avons l’habitude de cataloguer toute crainte comme un mal. Or, ce qui nous angoisse ne présente pas toujours une menace. Il arrive même souvent que ce soit tout le contraire mais que la peur nous fasse passer à côté d’une belle occasion.

Nous sommes programmés pour ressentir une forme de peur dès que nous entrons en territoire inconnu. Cela nous aide à rester alerte. Parfois, la peur signifie donc que l’on se retrouve face à une opportunité d’apprendre, d’évoluer, de réussir. Parfois, la peur nous indique précisément ce qui est important pour nous, ce que nous aimons vraiment parmi la myriade de possibilités qui s’offrent à nous. Quand une chose est importante à nos yeux, nous nous soucions du sort qui lui sera réservé et cela implique une part de crainte.

Mais comment distinguer la peur d’une chose qu’il est préférable d’éviter de celle qui indique le chemin à suivre ?

La sociologue et coach Martha Beck utilise une image pour aider à voir la différence. Lorsque votre crainte indique une vraie menace, vous ressentez sans doute en même temps une sorte de dégoût : comme si vous vous trouviez au bord d’un plongeoir de 7,5 mètres au-dessus d’une piscine remplie d’une eau sale et puante. En revanche, quand vous ressentez une peur face à un événement, une décision, un changement qui en réalité vous permettra de vivre la vie dont vous rêvez et d’être la personne que vous désirez être, vous serez également envahi par un sentiment d’excitation : la plateforme à 7,5 mètres vous donne toujours le vertige mais cette fois elle surplombe une piscine claire comme le cristal par un magnifique jour d’été.

Si vous êtes incertain de ce que vous aimez réellement, prenez donc le temps d’explorer vos peurs.

1. Les Mindmaps sont un excellent moyen d’explorer le cœur et l’esprit. Prenez une feuille et marquez « Mes peurs » au milieu.

2. Autour, marquez les domaines clés de votre vie : amis, finances, travail, famille, santé...

3. Réfléchissez aux opportunités qui se présentent à vous dans chacun de ces domaines et qui vous inspirent une certaine peur. Notez-les sur la page.

4. Marquez les peurs qui vous donnent également un sentiment d’excitation.

5. Analysez-les. Pourquoi ces choses-là sont-elles importantes ? Quelles améliorations peuvent-elles apporter ?

6. Une fois que vous savez ce qui est vraiment important pour vous, pensez à ce que vous pouvez mettre en place et faites-le !

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.