Près de 7 Belges sur 10 ouverts à un nouvel emploi

"De nos jours, les travailleurs sont plus ouverts à de nouveaux challenges et acceptent plus facilement une offre d'un nouvel employeur si les conditions sont plus intéressantes. La rétention du personnel est donc un sujet à l'ordre du jour de l'agenda de l'entreprise." (Frédérique Bruggeman, directrice générale de Robert Half Belux).

Vu que le marché du travail est de plus en plus attractif et offre toujours plus d'opportunités d'emploi, nombreux sont les travailleurs qui souhaitent relever de nouveaux défis. Voilà ce qui ressort d'une enquête menée indépendamment par le bureau de recrutement Robert Half auprès de 100 0 travailleurs belges. En effet, 68% d'entre eux ne diraient pas non à un nouvel emploi l'année prochaine.

Les principaux facteurs parvenant à attirer des travailleurs vers un nouvel employeur ne sont pas uniquement d'ordre financier.

Mobilité croissante de la main d'œuvre

Les possibilités d'emploi vont généralement de pair avec la mobilité du travail. 68% des employés sont conscients qu'ils devront probablement chercher un nouvel emploi d'ici les 12 prochains mois. La confiance joue également un rôle : 47% sont plus confiants au sujet de leur avenir professionnel.


Il y a également des différences notables en fonction des générations. Les personnes appartenant à la génération Y semblent en plus large mesure (78%) de trouver un nouvel emploi que les travailleurs issus de la génération X (61%) ou les baby-boomers (64%). La confiance pour trouver un nouveau boulot est plus élevée chez la génération Y (57%) que la génération X (33%) ou les baby-boomers (51%).


Frédérique Bruggeman, directrice générale de Robert Half Belux, s'explique : "De nos jours, les travailleurs sont plus ouverts à de nouveaux challenges et acceptent plus facilement une offre d'un nouvel employeur si les conditions sont plus intéressantes. La rétention du personnel est donc un sujet à l'ordre du jour de l'agenda des entreprises. Celles-ci doivent prendre les mesures nécessaires pour conserver leurs meilleurs employés et maintenir la performance et la durabilité de leurs équipes, et éviter tant les coûts liés aux processus de recrutement que la perte de valeur ajoutée précieuse."

Pour quelles raisons les employés acceptent-ils d'autres offres d'emploi ?

Celles-ci ne sont pas seulement financières. En haut de la liste figure notamment la diminution du temps de trajet ou une meilleure situation du lieu de travail. 66% des employés considèrent leurs déplacements comme un facteur déterminant dans le choix d'un nouvel emploi.


Le contenu de la fonction et les possibilités de développement de carrière sont également des facteurs décisifs pour 57% des employés interrogés. Enfin, 50% des répondants sont influencés par un salaire plus élevé.

 

  Total Génération Y Génération X Génération Babyboom
Situation de l'entreprise/temps de trajet 66% 68% 60% 70%
Contenu de fonction/développement de carrière 57% 64% 47% 62%
Salaire plus élevé 50% 49% 57% 44%
Meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle (horaires flexibles, télétravail) 42% 42% 51% 34%
Secteur/industrie 35% 36% 29% 40%
Culture d'entreprise (manager et/ou équipe) 20% 17% 21% 20%
Reputation de l'entreprise/image de l'employeur 16% 13% 16% 18%
Plus de bonus et d'avantages 13% 10% 19% 11%


 

Source : enquête indépendante menée par Robert Half en septembre 2015 auprès de 1.000 employés en Belgique – 3 réponses par répondant. 


"En raison de l'importance croissante de la 'guerre des talents', nous remarquons une réelle transition d'un marché du travail axé sur l'employeur à une structure nettement plus orientée vers le travailleur en personne", déclare Frédérique Bruggeman.


"Il y a une volonté croissante de la part des employeurs de répondre aux besoins et aux attentes des meilleurs candidats et collaborateurs. Les entreprises réalisent que les individus disposant de compétences rares sont très prisés et qu'ils sont parfaitement conscients de leur valeur sur le marché. Ils sont donc en position de force pour trouver un nouvel emploi ou faire en sorte que leur employeur actuel réponde à leurs besoins."


(eh/jy) – Source : Robert Half 

Plus d'info Embouteillages , Jobs d'avenir , Accompagnement de carrière , Réseauter , Développement personnel

11/12/2015