Prenez soin de vous : 6 conseils pour les parents débordés

Si vous êtes un parent débordé, il est recommandé de prendre soin de vous. Comment vous y prendre alors que votre esprit est préoccupé par mille et une choses ? Il vous faudra faire des choix conscients mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Entre le travail, les réunions de parents et les trajets pour déposer les enfants à l’école, il ne vous reste plus beaucoup de temps.

19 juillet 2018

Partager

Il n’est guère surprenant de constater que, entre votre travail et les trajets pour déposer les enfants à l’école, à la crèche ou à leurs cours de sport, vous n’avez plus beaucoup de temps pour vous. En tant que parent attentionné, n’oubliez pas de prendre soin de vous. Quelles sont les étapes à ne surtout pas proscrire de votre quotidien ?

1. Du mouvement

Voulez-vous être là pour vos enfants ? Restez le plus en mouvement possible. Cela vous procurera de l'énergie et vous maintiendra en forme. Choisissez un sport qui vous plaît ou qui vous motive à vouloir bouger. Vous pouvez également relever un défi en vous essayant à de nouvelles disciplines. Inscrivez-vous à un cours de yoga, une course à pied, prenez contact avec un coach sportif ou abonnez-vous à une chaîne YouTube qui publie des vidéos sportives.

Plus vous vous amuserez, plus vous progresserez. Pourquoi ne pas trouver une activité que vos enfants peuvent aussi pratiquer ? Course, vélo, danse, patins à roulettes, natation,… Montrez le bon exemple et dites-leur que bouger est bon pour la santé.

2. Une bonne alimentation

Les en-cas sont autorisés si vous optez pour des ingrédients de qualité. Allez faire vos courses dans des magasins bio, achetez directement vos produits à la ferme et cuisinez avec des ingrédients naturels au lieu de réchauffer des plats préparés. Buvez de l'eau et évitez les boissons gazeuses. Prévoyez à l’avance ce que vous mettrez dans votre réfrigérateur et sélectionnez des recettes saisonnières qui vous inspirent.

Avec un peu d’organisation, vous parviendrez facilement et rapidement à préparer des repas. Là encore, vous montrerez le bon exemple et vos enfants verront que vous investissez dans leur bien-être.

3. Continuez à investir dans votre réseau social

Les relations restent importantes, même si vous manquez de temps. Il peut arriver que vous voyiez moins votre famille et vos amis ou que les soirées avec votre partenaire se fassent rares. Essayez de gérer votre planning et prenez le temps d'entretenir vos contacts sociaux.

Voici quelques idées : une soirée mensuelle avec votre bien-aimé, un petit week-end avec des amis, un dîner avec vos voisins, une soirée pizza avec les amis de vos enfants et leurs parents, un goûter crêpes en famille le dimanche,… Planifiez le tout bien à l’avance afin de ne pas devoir annuler votre activité à la dernière minute.

4. Veillez à votre état de santé général

Allez-vous chez le médecin pour la moindre égratignure de vos enfants ? La citation "mieux vaut prévenir que guérir" doit également s’appliquer à votre propre personne.

On ne vous demande pas d'appeler votre médecin traitant en permanence mais simplement de prendre de bonnes dispositions en temps et en heure. Prenez rendez-vous chez le dentiste chaque année, faites un bilan complet chez votre médecin à temps et ne remettez rien à plus tard. Vous a-t-on dit de consulter un dermatologue, un gynécologue ou un ophtalmologue ? N'attendez pas et prenez directement rendez-vous.

5. Dormez suffisamment

Les parents négligent parfois leur temps de sommeil ou travaillent le soir quand leurs enfants sont couchés. Par conséquent, ils accumulent un manque de sommeil – et ce parfois inconsciemment. Une étude montre que les personnes qui dorment régulièrement moins de 6 heures ont plus faim et souffrent plus souvent d'obésité. Cela augmente également leurs chances de dépression, de maladie cardiaque et de diabète de type 2. Un bon conseils, plongez dans votre lit à l'heure et ne vous perdez pas dans les préparatifs du lendemain ou les petits détails sans importance.

Avez-vous du mal à dormir ? Évitez les choses suivantes juste avant de vous coucher :

  • nourriture
  • alcool
  • conversations contrariantes
  • stimulants (tels que la caféine et la nicotine)

Créez une routine de soirée apaisante ou un rituel de sommeil. Le docteur Alon Avidan, chef du centre des troubles du sommeil à l'UCLA, rappelle aux parents que la chambre à coucher est destinée à trois choses : le sommeil, le repos en cas de maladie et… le sexe.

6. Ne perdez pas de vue votre propre personne

Il est facile de se perdre dans la routine quotidienne de la vie familiale : la lessive, la cuisine, le paiement des factures, le nettoyage, les déplacements, les jeux de société,... Avant que vous ne l’ayez remarqué, les années ont défilé et vous ne vous reconnaissez plus. Comment y remédier ? Trouvez-vous de nouvelles passions, tenez un journal à jour, méditez, instruisez-vous,... Continuez à évoluer en permanence. Réfléchissez de temps en temps sur vous-même, qui vous-êtes, où vous voulez aller, ce qui vous rend heureux, ce qui vous passionne et ce que vous voulez accomplir.

Ne soyez surtout pas trop exigent vis-à-vis de vous-même. Faites de votre mieux à votre propre rythme, et ce même si vos enfants ont souvent envie d’aller trop vite.

(eh/ll) - Source : Parents.com

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.