Pourquoi les spécialistes en informatique travaillent-ils pour le gouvernement ?

"Un bel aspect lié aux emplois du secteur informatique est que nous sommes au service de la société." (Lydia Oomen, responsable du récrutement pour la société Smals)

Google, Apple et IBM. Il s'agit sans surprise des entreprises où les jeunes diplômés en informatique rêvent d'être engagés. Et pourtant, bon nombre de spécialistes en informatique travaillent dans d'autres secteurs, souvent pour le compte du gouvernement. Quelles raisons invoquent-ils pour s'orienter vers les autorités ?

"Pour les professionnels en IT, l'image de l'employeur est très importante", explique Dirk Lambrechts, ex directeur de l'Hôpital Europa à Bruxelles pendant 10 ans. "Nous avions du mal à trouver des profils expérimentés en maintenance de systèmes ou spécialisés dans l'administration de réseaux", conclut-il. "Une société en informatique est généralement considérée comme plus 'attrayante' qu'un hôpital par les professionnels en la matière."

La marque Google

Pour les candidats et les étudiants, l'attractivité d'un employeur dépend souvent de sa reconnaissance et de sa réputation. C'est bien évidemment le cas dans le secteur IT. Il y a par exemple une similitude frappante entre la valeur d'une marque et l'attrait qu'elle suscite auprès des candidats potentiels. Le terme de 'marque' devient rapidement égal à la 'marque de l'employeur'. Une étude récente effectuée aux Etats-Unis a montré que Google, Microsoft et Apple étaient les employeurs les plus populaires auprès des jeunes diplômés et des ingénieurs. Sans surprise, ces entreprises obtiennent également des scores élevés au niveau de l'index des employeurs bénéficiant de la meilleure image de marque.


Dans notre pays, la situation est quelque peu différente. Apple et Google n'emploient pas beaucoup de personnes en Belgique. Cela ne diminue pas pour autant l'intérêt des individus vis-à-vis des entreprises liées de près ou de loin à l'informatique. En Belgique, un argument supplémentaire attire les jeunes informaticiens : la voiture de société. Celle-ci est bien établie et cela attire beaucoup de travailleurs.

Salaires plus élevés dans les secteurs autres que l'IT

La voiture de société n'est qu'une partie de la rémunération. En effet, selon les chiffres publiés par SD Worx, les informaticiens gagnent en moyenne plus d'argent hors du secreur IT. Un spécialiste en informatique gagne environ 46 000 euros bruts par an tandis qu'il peut espérer jusqu'à 54 000 euros s'il travaille au sein d'un autre secteur.


"Personnellement, nous offrons un salaire conforme au marché avec des avantages extralégaux suffisants", explique Lydia Oomen, responsable du recrutement chez Smals, la société auprès de laquelle les ministères du gouvernement font appel et qui emploie 1750 salariés dont 1250 professionnels de l'informatique. Toutes ces personnes n'ont pas une voiture de société. Celle-ci est réservée aux personnes expérimentées et ayant une certaine place dans la hiérarchie organisationnelle. "La plupart de nos candidats sont prêts à trouver des alternatives au niveau de la mobilité. De plus, nos bureaux sont situés à proximité d'une gare."

Formations de qualité

En plus des salaires compétitifs, la sécurité d'un emploi auprès des autorités incite-t-elle à vouloir y travailler ? "Il y a quelques années, cela avait de l'importance. De nos jours, cela joue moins au niveau des informaticiens", explique Lydia Oomen. Une organisation comme Smals dispose de suffisamment d'atouts pour attirer des spécialistes en IT.


"Vu que nous sommes un organisme de taille, nous disposons d'un grand nombre de profils et pouvons les faire évoluer à différents postes et assurer un certain roulement dans les départements. Cela concerne aussi les composants de l'infrastructure informatique : logiciels, bases de données, réseaux,… Dans bien des cas il est question d'expertise spécifique. Voilà pourquoi nous construisons notre propre infrastructure gCloud pour le gouvernement", explique Lydia Oomen. Des projets de cette importance parlent énormément aux informaticiens. Voilà pourquoi nous investissons beaucoup dans les formations et le coaching."


Le marché pour les professionnels de l'informatique est très concurrentiel, admet Lydia Oomen. "La demande est supérieure à l'offre. Vous devez vous montrer en tant qu'employeur et veiller à votre image de marque. Construire des relations en étant présent sur le marché, participer à des salons,... Un bel aspect de l'informatique au sein du gouvernement est le fait d'être au service de la société. Les technologies de l'information et de la communication (TIC) concernent notre travail, notre famille, notre santé alors que, pour les entreprises privées, il s'agit du chiffre d'affaires qui prime avant tout."

Travailler plus près de chez soi

Même si les entreprises informatiques proposent un bon équilibre entre le travail et la vie privée, certaines personnes choisissent consciemment de travailler pour le gouvernement car les bureaux sont situés plus près de chez eux. "Dans le cadre de mon emploi précédent pour un fournisseur de services IT basé à Anvers, je ne savais jamais vraiment où j'allais travailler. Le siège principal était situé près de mon domicile mais je devais souvent travailler chez des client ou dans les bureaux d'Amsterdam", explique Steve Coveliers, coordinateur informatique de la commune de Essen.


"Le fait de rester proche de ma famille était la raison principale de mon changement d'emploi. Mon salaire a diminué mais ce n'est pas le plus important. Je n'ai pas le sentiment de moins travailler mais j'ai tout de même plus de jours de congé : 35 contre 20 précédemment."

Les marques les plus populaires sont des entreprises IT

Il y a une similitude frappante entre la liste des dix marques les plus précieuses et les employeurs les plus populaires aux yeux les étudiants en informatique. Telles sont les observations des études menées par les bureaux Interbrand et Universum Global.


Les marques informatiques les plus connues sont donc les employeurs les plus prisés par les jeunes diplômés. 5 entreprises se retrouvent dans les deux listes. Google ressort comme grand gagnant. En effet, la société obtient à la fois les meilleurs scores auprès des étudiants en informatique et en économie. Même les étudiants en médecine aimeraient travailler chez Google.

Top 10 des employeurs IT les plus populaires

  1. Google
  2. Microsoft
  3. Apple
  4. Amazon
  5. Facebook
  6. IBM
  7. NASA
  8. Walt Disney
  9. Blizzard Entertainment
  10. Intel

(Source : Universum Global, 2015) 

Top 10 des marques les plus précieuses

  1. Apple
  2. Google
  3. Coca-Cola
  4. Microsoft
  5. IBM
  6. Toyota
  7. Samsung
  8. General Electric
  9. McDonalds
  10. Amazon

(Source : Interbrand, 2015) 


(eh/jy) 

Plus d'info ICT

22/02/2017

  • 22 février 2017
  • ICT