Posez-vous 3 questions avant de vous fâcher au bureau

Il peut arriver que les esprits s’échauffent au bureau. Comment éviter de sortir de vos gonds en cas de divergence de point de vue ?

Nourrir de temps à autre des sentiments de colère, quoi de plus normal ? Après tout, il faut parfois composer avec certaines personnes au caractère bien trempé et avec qui il est difficile de s'entendre. Et puis, il y a cet ordinateur qui rame ou ce smartphone qui s'éteint sans que vous n'ayez rien demandé. Avant de rabrouer vos collègues ou de lancer votre laptop par la fenêtre, réfléchissez deux minutes et posez-vous les trois questions suivantes :

1. Suis-je de mauvaise humeur parce que j'ai faim ?

Fermez les yeux et pensez au dernier repas que vous avez mangé. Dans la plupart des cas, les travailleurs sont irrités parce qu’ils sont inconsciemment tenaillés par la faim. Courrez à la cuisine et mangez une pomme plutôt que de surenchérir bêtement à un e-mail envoyé par un collègue.

2. Suis-je fâché sur quelqu’un ou quelque chose ?

Vous êtes irrité depuis le début de la journée et un collègue vient vous apporter du travail supplémentaire dans le courant de l'après-midi. Vous avez envie de le traiter de tous les noms ? Attendez un instant. Etes-vous vraiment fâché que votre collègue vous apporte du travail supplémentaire ou avez-vous simplement besoin de vous défouler parce que votre matinée a été compliquée ? Gardez votre calme et pensez à cette personne innocente qui ne fait rien d'autre que vous transmettre un message.

3. Comment quelqu’un de digne réagirait-il à ce genre de situation ?

On a parfois toutes le raisons d’être fâché. Une promotion qui vous passe sous le nez ou une accusation injustifiée à votre égard, certaines choses peuvent s’avérer injustes et vous ressentez le besoin de laisser éclater votre colère.

Pensez alors à la personne la plus digne que vous connaissez et demandez-vous comment elle réagirait dans une telle situation. Crierait-elle au scandale ? Ou garderait-elle son calme et resterait-elle serviable malgré tout, et ce même si le collègue en question a tort ? Pensez à toutes les autres manières plus appropriées de réagir aux frustrations.

 

Sources : Blog.brazencareerist.com  

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Travail d'équipe

12/02/2018