Plus une entreprise est grande, moins elle présente d’opportunités d'emploi

Quel est le point commun entre les entreprises les plus prestigieuses au monde telles Facebook, Apple, Amazon, Google et Microsoft ? Elles engagent beaucoup moins de personnes que leurs prédécesseurs industriels.

Voici deux exemples on ne peut plus évocateurs. Amazon vaut deux fois plus que Walmart mais emploie quatre fois moins de personnel. Le constructeur automobile américain Ford emploie plus de 200.000 personnes et pèse un dixième de la valeur de Facebook qui emploie 18.000 personnes.

Nouvelle économie

Le succès de ces entreprises technologiques confirme également la façon dont le mode de vie (américain) a évolué. Amazon, Google et Facebook n’existaient même pas il y a 25 ans. Microsoft et Apple ont à peine 40 ans.

Ces cinq sociétés symbolisent le débat sur l'emploi au sein de cette nouvelle économie régie par l'automatisation, l'intelligence artificielle et l'externalisation. En effet, Apple fabrique ses iPhones en collaboration avec les taïwanais de Foxconn pour lesquels travaillent plus d'un million de personnes.

Entreprise Nombre de travailleurs Valeur sur le marché (en dollars)
Apple 116.000 745 milliards
Facebook 18.000 433 milliards
Ford 201.000 45 milliards
General Motors 215.000 52 milliards
Walmart 2,3 millions 240 milliards

La comparaison apparaissant le plus souvent dans ce contexte est celle de Kodak par rapport à Instagram, deux entreprises évoluant dans un secteur similaire. La société Kodak employait autrefois 140.000 personnes mais, le jour où Facebook a racheté Instagram pour un milliard de dollars, elle n’employait plus que treize personnes.

(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Accompagnement de carrière , Développement personnel

12/09/2017