Plus rapide en vélo électrique qu’en voiture ?

La Flandre serait-elle prête à passer au vélo électrique ? Ce deux roues peut-il former une alternative à la voiture pas si "propre" que cela dans une région où 75% des collaborateurs l'utilisent encore pour leurs déplacements ?

Selon une enquête menée par Mobiel 21 auprès des utilisateurs de vélos électriques, il s'avère que celui-ci effectue petit à petit sa percée.

En effet, quelque 46% des répondants qui se rendaient au bureau principalement en voiture auraient opté pour un vélo électrique. De plus, ils le conseilleraient également à leurs amis.

Pas que pour les plus âgés

L’époque où le vélo électrique était surtout réservé à la grand-mère et à ses copines pensionnées appartient dorénavant au passé. L’âge moyen des utilisateurs de versions électriques tourne autour des 45 ans, mais le moyen de transport gagne également en popularité auprès des 30-40 ans.


"Il est révolu le temps où le vélo électrique était réservé aux plus vieux. De plus en plus de jeunes en acquièrent un à présent. Telles sont les tendances ressortant de l’enquête que nous avons menée", commente Sarah Martens de Mobiel 21.

Avantages

Pour des navetteurs, les avantages ne sont pas à sous estimer :

  • Amélioration de l'état de santé
  • Fini les files
  • Meilleur marché que les navettes en voiture
  • Désormais aussi attractif pour les employeurs

Sur le site www.nooitmeerfile.be (plus jamais de file), vous pouvez calculer vous-même combien vous économiseriez en vous rendant au travail en vélo électrique plutôt qu’en voiture.

Vous y trouverez aussi quelques conseils sur l’entretien et l’usage de votre vélo, ainsi qu'un fichier d’adresses pour acheter ou tester un vélo avant de vous en procurer un. De plus, un forum vous permettra d’échanger vos expériences et de faire part de vos conseils aux navetteurs.

Potentiel de croissance

Selon une enquête relative aux déplacements en Flandre, il apparaît qu’un tiers de tous les travailleurs habitent à une distance de 5 à 10 km de leur lieu de travail. 75% font la navette en voiture et 9,6% sortiraient leur vélo normal. Celui-ci serait davantage utilisé pour des courtes distances allant de 1 à 5 kilomètres, tandis que le vélo électrique serait plus approprié pour les plus longs trajets.


En vélo électrique, vous faites facilement 20 à 25 km par heure. Les conducteurs de voiture qui s'y sont convertis prétendent même gagner du temps lors de leurs déplacements. Cela dépend naturellement du trajet, mais 16% avouent être à présent plus rapidement au travail que lorsqu’ils s’y rendaient en voiture.


Il y également un gros potentiel de croissance au sein même des entreprises. Les employeurs facilement accessibles sont plus attirants pour les collaborateurs. "On a tendance à choisir une entreprise qui soit aisément accessible. Un lieu de travail uniquement atteignable en voiture n’entraîne pas l’adhésion de tout le monde. Pour l’employeur aussi, il est donc important que son entreprise soit facile d’accès", explique Goedele Sannen de la Voka. "Pour devenir populaire, le vélo électrique doit devenir aussi attractif que la voiture de société."

Campagne

Le vélo électrique commence à gagner en popularité. Mobiel 21 lance une campagne "Plus jamais de files" avec un site interactif www.nooitmeerfile.be et un film YouTube mettant en lumière l’efficacité du vélo électrique comparée à celle de la voiture. Dans ce clip de campagne, le vélo électrique prend de vitesse un conducteur de voiture alors qu’ils font la course entre Zaventem et le centre de Bruxelles.

(EH) (SC) Source : Mobiel 21 

Plus d'info Embouteillages , Voiture de société

28/10/2014