Plaisanter lors d’un entretien d’embauche, bonne ou mauvaise idée ?

Interrogée sur ses trois qualités principales, une jeune candidate cite sa persévérance et son esprit particulièrement pratique. Elle marque une pause avant de sortir sa troisième qualité. « Et je suis aussi une marrante, je pense ».

Cela n’a pas provoqué le sourire attendu, mais des haussements de sourcils et un regard pensif. Malgré le peu de réaction, la candidate a été engagée par l’entreprise. Cela peut sembler dangereux de faire preuve d’humour pendant un entretien d’embauche, mais il est aussi erroné de penser que les candidats sérieux scorent généralement mieux. Bien au contraire, une plaisanterie bien placée, améliore vos chances. Pourquoi ?

1. Vous êtes à l’aise
Pendant un entretien de sélection, vous faites voir à votre futur employeur que vous avez plus d’atouts que vos qualités objectives et votre expérience. En faisant un peu d’humour de temps en temps, vous montrez que vous attachez de l’importance à l’ambiance de travail et vous donnez l’impression d’être à l’aise dans l’entreprise.

2. Vous vous sortez de situations difficiles
Il est difficile de répondre de manière diplomatique à certaines questions lors d’un entretien d’embauche. L’humour peut vous être d’un grand secours pour répondre vrai sans paraître dépité ou déçu. Si l’on vous pose la question ‘ Quand avez-vous eu des difficultés au bureau ?’, vous décrivez la période en question avec humour. En montrant que vous pouvez en rire aujourd’hui, de cette situation qui vous a stressé dans le passé, vous donnez l’impression que vous avez digéré ce qui vous est arrivé. Et qui plus est, que vous parvenez à la considérer avec le recul, comme une expérience enrichissante.

3. Vous vous montrez humain
Un travailleur doit montrer son appartenance à un groupe lors des évènements de la vie sociale. Celui qui raconte une blague de temps en temps affiche sa maîtrise des relations humaines.

4. Votre calme impressionne
Une interview de recrutement peut aussi mal se passer, mais ce n’est pas forcément grave. C’est l’occasion rêvée de montrer que vous pouvez supporter la pression avec calme et stoïcisme. Que vous soyez capable de rester maître de vous dans une situation qui stresse les autres, fait toujours bonne impression.

5. Souriez, un job est à la clé
Un entretien d’embauche est d’abord un dialogue. C’est l’occasion de débattre avec l’intervieweur et de mieux le connaître. L’humour est un instrument important. Lorsque quelqu’un rit, vous pouvez en général voir si c’est forcé ou naturel. Mettez-vous à la place de l’intervieweur. Qui choisiriez-vous ? Quelqu’un qui répond sèchement à chaque question ? Ou un candidat avec qui vous avez un contact profond et agréable ?

(mo/sc) – Illustration : (jvc) 

Plus d'info Entretien d'embauche

27/02/2012