Pilote d'avion, un métier de fille ?

La française Corinne Gonsard, à la fois mère de famille et pilote d'avion, nous raconte son histoire en nous livrant ses recettes, ses difficultés et ses plus grandes joies.

19 septembre 2014

Partager

Corinne Gonsard prend ses premiers cours de pilotage à l'âge de 15 ans. Dix années plus tard, elle est copilote sur un airbus pour ensuite être propulsée comme commandant de bord. Aux dires de son propre fils, Romain, il s'agit d'une belle ascension pour une femme dans un univers encore fort réservé aux hommes. En effet, au sein de la compagnie Air France, elles ne sont que 3% à être commandants… Dès lors, comment s’en sort-elle pour concilier vie privée et vie professionnelle de même front ?

Zéro impro

Je m’organise lors de mes déplacements, déclare-t-elle de manière toute féminine. Corinne se considère idéalement entourée : mari, nounou et voisines se passent le relais pour s'occuper de Romain. Les parents et les beaux-parents se portent également volontaires, la pilote dispose ainsi de toutes les ressources nécessaires.


Mais ce n’est pas tout. Chez Corinne, tout est minuté : « Dès que je reçois mon planning mensuel, le jeu de dominos commence », confie-t-elle à nos confrères du magazine Elle. Corinne remplit le frigo, surveille l’état du linge et orchestre cantine, nounou et mari. Très important aussi, elle prévient son fils qui sait tout ce qui va se passer pour lui, avec qui, où, quand et comment. Agir de la sorte est idéal pour calmer toute inquiétude éventuelle.

Heureusement, Corinne Gonsard effectue beaucoup de vols ‘petits courriers’. Partie à l’aube de la maison, elle y revient le lendemain après-midi.

Scénarios catastrophes ?

Le commandant de bord ne prétend pas pour autant n'éprouver aucune difficulté, mais les catastrophes ont jusqu’à présent pu être évitées. La période dont elle a le plus souffert est la petite enfance de son fils. Corinne travaillait à l'époque sur des longs courriers, et se retrouvait parfois privée de son bébé 5 jours d'affilée. Plus récemment, la neige la retint éloignée de la maison car les avions étaient cloués au sol. Son mari étant bloqué sur les routes pour les mêmes motifs, la nounou parvint à résoudre la situation in extremis.

Culpabilité ?

Pour Corinne et Romain, la qualité des moments passés ensemble est l'élément le plus important. Les liens paternels sont également très forts. Le commandant de bord a toutefois su garder son âme d’enfant. Lors de son temps libre, elle offre à son fils 100% de son attention en multipliant les divertissements et autres excursions. Il arrive parfois même que la famille toute entière s’envole pour aller admirer l’Acropole d'un peu plus près.

(EH) (SC) Sources : Elle magazine 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.