Peut-on vous demander si vous êtes enceinte ?

Zwanger solliciteren
Si la question concernant une éventuelle grossesse est pertinente et que vous y répondez par un mensonge, vous prenez un risque. Lorsque votre mensonge apparaîtra au grand jour, l’employeur leurré sera en droit de vous licencier sans aucune indemnité de rupture.

La réponse est non. Lors d'un entretien d'embauche, il est interdit de poser des questions relevant de l'ordre de la sphère privée comme quelles sont vos convictions religieuses, vos préférences sexuelles ou de partenaires. Le candidat-employeur ne peut essayer de savoir si vous êtes enceinte ou souhaitez avoir des enfants.

Imaginez qu'un employeur potentiel essaie quand même de savoir si vous êtes enceinte. La situation est délicate. Esquiver sa question revient à lui avouer la vérité. C'est pourquoi le législateur a stipulé qu'il est toléré de mentir dans un entretien d'embauche, mais uniquement concernant des domaines relevant de la sphère privée et non pertinents pour l'emploi en question.

Parfois vous ne pouvez pas mentir

Pourtant, il existe des cas de figure dans lesquels on est en droit de vous demander si vous êtes enceinte et auxquels vous êtes tenue d'apporter une réponse honnête. C'est le cas si une grossesse entrave l'exercice normal de la fonction sollicitée. Exemples :

  

Il est supposé que les candidates ont bien étudié l’emploi pour lequel elles sollicitent et peuvent évaluer elles-mêmes la pertinence de la question.

Plus d'info Parents

08/09/2008