Peut-on être licencié par SMS?

licencié par SMS

Peut-on recevoir un SMS de son employeur qui vous dit : « Vous êtes viré » et être effectivement viré ?

Si on peut être choqué de cette approche peu délicate des ressources humaines, que dit effectivement la législation ?

En principe, une personne peut être informée de son licenciement par tous les moyens possible : oralement, par fax, par lettre donc... également par SMS !

Le travailleur est alors immédiatement dispensé de prestations et il a, en outre, droit à un délai de préavis. Mais, les employeurs qui souhaitent qu’un préavis soit presté doivent le signifier par lettre recommandée ou exploit d’huissier.

Bien que cette pratique semble à première vue discutable, le licenciement par SMS reste tout à fait légal.

Licenciement pour faute grave

Par contre, un licenciement pour motif grave ne peut être communiqué aux travailleurs de n’importe quelle manière. L’employeur est tenu de transmettre au travailleur les motifs de licenciement pour faute grave dans les trois jours ouvrables suivant le licenciement, et ce, par courrier recommandé, par exploit d’huissier ou en mains propres, pour autant que le travailleur en signe une copie pour réception.

(fr) - Source: HrWorld.be 

Plus d'info Démission & licenciement , Licenciement

26/09/2012