Période de chômage, tour du monde,… Que devez-vous mentionner sur votre CV ?

Un 'trou' sur votre CV arrive plus facilement que vous ne pourriez le penser. Vous vous posez dès lors la question suivante : comment agir pour éviter d'hypothéquer vos chances lors de vos prochaines candidatures ? Tout dépend de ce que vous avez fait pendant votre période de chômage. Un tour du monde sera pas exemple mentionné différemment d'un licenciement.

10 novembre 2015

Partager

1. Mentionnez vos longs voyages

Faites le toujours, et ce même si vous n'avez pas fait de volontariat ni séjourné dans des auberges de jeunesse. A quoi pensent les employeurs lorsqu'ils voient un long voyage figurer sur un CV ? Du courage, de l'indépendance, de l'esprit d'entreprise et une excellente école de la vie. Ces différentes compétences sont souvent utiles, peu importe la fonction pour laquelle vous postulez.


Il existe 1001 raisons de mettre sa carrière entre parenthèses pendant un an. Cela entraîne bien sûr un 'trou' sur votre CV. Il est préférable de clarifier cette période de sorte que les recruteurs ne la remarquent pas par-eux-même et ne vous prennent de court lors d'un entretien en face to face.


Avez-vous travaillé sur des projets en rapport avec la fonction pour laquelle vous posez votre candidature ? Insistez sur ce que vous avez appris lors de votre voyage. Vous parlez désormais couramment espagnol ? Votre capacité d'adaptation s'est-elle considérablement améliorée ? Etes-vous quelqu'un de plus sociable ?


En résumé, expliquez toujours comment vous avez occupé votre pause carrière. Vous mettrez différents aspects en avant en fonction du travail pour lequel vous postulez. S'il n'y en a aucun, mentionnez simplement que vous avez effectué un tour du monde.


Attention, ne rentrez pas trop dans les détails au sujet de votre voyage. Cela n'est pas une bonne idée de dire qu'il s'agissait de 'la plus belle et inspirante période de votre vie.' Mentionnez éventuellement les régions que vous avez visitées mais restez-en là. Veillez également à ne pas utiliser des termes tels 'congé sabbatique' ou 'visite de l'Amérique du Sud ainsi que de l'Asie'. Cela interpellera le recruteur car le mot 'sabbatique' est lourd de sens. Votre futur employeur pourrait croire que vous vous surmenez, êtes fatigué ou souffrez d'épuisement professionnel.

Pour ne pas avoir de lacune au niveau de la chronologie de votre expérience de travail, il vaut mieux spécifier que votre carrière a été 'interrompue pour effectuer un tour du monde'. Si votre voyage n'était pas important d'un point de vue professionnel, n'allez pas plus loin dans vos explications.


Enfin, insistez sur le fait que vous avez effectué un long voyage et êtes 100% prêt pour retravailler. Les chances que vous vous absentiez à nouveau pour une longue durée sont minimes car vous n'avez pas immédiatement besoin de vacances. Cela vous permettra de trouver encore plus rapidement un emploi.

2. Gardez votre licenciement pour vous

Si vous êtes licencié, il est préférable de ne pas l'indiquer sur votre CV. Le but de l'envoi d'un CV est d'être invité pour une entrevue en face to face. Le fait de mentionner que vous avez été licencié donnera une mauvaise image de vous-même lorsque vous postulez.


Mentionnez simplement la date de fin de votre emploi sans en préciser la raison. S'il y a des questions à ce sujet, celles-ci seront posées au cours de l'entrevue. Vous aurez également plus de temps pour expliquer ce qui s'est réellement passé.


Tous les licenciements ne sont pas similaires. A-t-on mis fin à votre contrat à cause de vos mauvaises performances ? Si oui, vous éviterez de le dire. Si une réorganisation de l'entreprise a été opérée, il n'y a rien de mal à l'expliquer sur votre CV : 'grand processus de réorganisation, la fonction est devenue caduque.'

3. Préciser les périodes de chômage ? Parfois

Un 'trou' sur le CV entraîne souvent des a priori négatifs mais vous ne devez pas en avoir honte. En effet, vous savez pertinemment bien que ces dernières années n'étaient pas roses d'un point de vue économique. Si vous avez été actif pendant cette période, vous pouvez la mentionner. Vous êtes-vous occupé de vos enfants à temps plein ou avez-vous effectué des études ? Dites-le ! Il s'agit de bonnes raisons pour 'justifier' votre période de chômage. Aucun employeur ne recherche un candidat passif qui subit la vie et ne fait rien de ses journées.


Idem pour le volontariat, le travail intérimaire ou les formations complémentaires. Il est important de rester le plus actif possible, et ce même en période de chômage.

4. Que faire si vous avez interrompu vos études ou changé d'orientation après un an ?

Vous avez commencé à suivre des cours mais avez découvert que cela ne vous plaisait pas. Comment l'expliquer lors d'un entretien ? Il est important de bien connaître les raisons qui ont entraîné l'arrêt de vos études. Formulez de manière positive que votre choix était délibéré. Si vous avez arrêté vos études parce que vous n'étiez plus motivé, votre employeur risque de penser que vous n'êtes pas un fonceur.


Vous pourriez penser qu'il est plus intéressant de ne pas mentionner ces études sur votre CV. Sachez que ce n'est pas une bonne idée. Votre CV doit avant tout décrire votre propre personne. Une formation non-achevée en fait partie. Dire que vous avez obtenu un diplôme alors que ce n'est pas le cas n'est pas conseillé. L'honnêteté doit être de rigueur.

Comment combler les trous sur votre CV ? Voici 2 conseils

La mise en page peut faire des merveilles.


Adaptez la ligne du temps de votre CV 


La solution la plus simple est de mentionner uniquement les années (et non les mois) sur votre CV. Les intervalles inférieurs à un an seront dès lors moins visibles. Le seul inconvénient de cette stratégie est qu'elle n'est pas très courante et que le recruteur peur trouver agaçant de ne pas disposer de toutes les informations qu'il juge nécessaire.


Si vous comptez déjà certaines années d'expérience, une telle mise en page portera plus ses fruits. Le système d'années sera plus approprié pour camoufler les différents écarts. En revanche, si vous n'avez pas beaucoup d'expérience, ce format de CV risque rapidement d'éveiller certaines suspicions.


Utilisez une mise en page alternative 


Lorsque l'on pense à un CV, il est souvent question d'un document sobre avec une ligne du temps précise et une carrière bien tracée. Cela ne doit pas toujours être le cas. Il existe des approches alternatives.


Un bon exemple est le 'CV-compétences'. Celui-ci met l'accent sur les qualités spécifiques du candidat ainsi que ses performances, le tout sans chronologie régulière comme c'est souvent le cas pour des CV classiques.


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.