Passer du temps avec son patron, c’est payant !

Passez-vous assez de temps avec votre chef ? Selon une enquête de la société Leadership IQ, il semblerait que réserver six heures par semaine à votre responsable vous soit tout à fait profitable. En effet, entretenir des relations constructives avec votre supérieur serait rémunérateur.

Bien que vous imaginiez toujours pouvoir vaquer à d’autres occupations pendant tout ce temps, il apparaît que ce nombre d’heures est idéal pour optimaliser votre relation avec votre patron. Selon l’étude, vous offrir un moment privilégié avec lui accroîtrait votre bonheur et votre créativité au travail.

6 heures

D’après les estimations de Leadership IQ, passer 6 heures par semaine avec votre patron est parfait et permet de modifier votre relation avec lui. Il devient alors un micromanager, et vous avez le sentiment qu’il est toujours derrière vous. Cependant, les employés passant trop peu de temps avec leur responsable, voient leur motivation diminuer et sont moins créatifs dans leur travail.

Bien placé dans la hiérarchie

Pour les cadres, ce nombre d’heures serait même un peu plus élevé. Les middle managers auraient également besoin de plus de face à face avec leur supérieur. Pour eux, 9 à 10 heures semblent idéales. Le CEO de Leadership IQ, Mark Murphy, explique pourquoi le nombre d’heures diffère selon le grade du collaborateur : "Etre manager est un métier solitaire et passer du temps avec quelqu’un doté d'un grade supérieur donne le sentiment d’être un maillon important de l’équipe, ce qui peut alléger les soucis quotidiens."


Il fait aussi référence au fait que, à cause de la récession et des nombreux licenciements ces dernières années, beaucoup de responsables se sentent en insécurité quant à leur emploi. Les personnes n'ayant pas été remerciées ont souvent dû reprendre la charge de travail supplémentaire de leurs collègues partis et ont ainsi reçu plus de responsabilités. "Les managers peuvent de ce fait se sentir mal à l’aise et craindre de perdre leur emploi. Ils désirent par conséquent passer plus de temps avec leur chef pour s’assurer d’être sur la même longueur d’onde et de ne pas devoir quitter le navire du jour au lendemain."

Obstacles

Trouver six heures dans son emploi du temps n'est guère évident. Certains collaborateurs subissent des impératifs réduisant fortement leur temps libre. Voici quelques obstacles à prendre en compte et comment les contourner.


Problème : il n'est pas facile d’obtenir un face à face avec un chef qui ne communique que par e-mail.


Solution: pourquoi préfère-t-il les mails ? Sans doute pour ne pas perdre trop de temps à papoter. Alors tenez-vous en à l’essentiel en étant précis et concis. Présentez-lui par exemple une idée qui améliorerait un produit. S’il est orienté résultat, il réagira tout simplement mieux face à une solution que face à un problème.


Problème : vous ne courrez pas derrière votre patron car un face to face avec lui verrait votre charge de travail augmenter.


Solution : vous pouvez tenter d'éviter le contact avec lui, mais vous ne tiendrez pas longtemps. De plus, il s'agit d'une attitude néfaste pour votre carrière. Si vous sortez du radar de la direction, vous risquez de passer à côté de promotions ou d’autres projets importants. Le fait que vous ne vouliez pas vous retrouver seul avec votre responsable peut aussi être perçu comme un refus d’établir un contact avec lui. A vous de prendre les initiatives nécessaires pour améliorer vos relations. Cela peut se faire en exploitant mieux les réunions, en communiquant clairement votre point de vue, ou en proposant des nouvelles idées.


Problème : vous obtenez un face à face mais n’avez rien à raconter. Cela finit par vous mettre mal à l’aise et vous vous sentez de moins en moins sûr de vous.


Solution : Murphy vous conseille d’approcher votre manager comme un client. « Pour une réunion en clientèle, nous nous efforçons de nous préparer mais avec notre patron, souvent, nous anticipons à peine ce que nous allons dire. C’est pourtant notre plus gros client interne ! Il faut toujours avoir un sujet en tête à propos duquel vous pourrez discuter avec lui. »


(EH) (SC) Sources : Quickbase.intuit.com, Express.be

Plus d'info Collègues , Patrons

08/09/2014