On recherche un garde du corps. Salaire : 37.500 euros !

Une étudiante chinoise lance un appel remarquable sur son blog. Inquiète pour sa sécurité, elle cherche un garde du corps ‘avec une bonne personnalité’ qui la protège. Salaire : 37.500 euros.

10 juillet 2012

Partager

Li Jiannan, étudiante à la Nanjing University, ne se sent plus en sécurité depuis qu’elle a été harcelée et qu’une fille dans sa rue a été attaquée et menacée d’un couteau. C’est ainsi qu’elle se met à chercher un bodyguard masculin.

Une vraie beauté

Les exigences pour le garde du corps recherché ? Une bonne personnalité en état de se battre contre au moins trois personnes en même temps. Conditions salariales pour cette protection exclusivement nocturne sur 3 ans : 37/ 500 euros.

L’appel est répété 10 000 fois et chaque jour, commenté par plus de 1 000 hommes. Que le film ait été partagé par un e-marketeer de renom et que la fille soit réputée très jolie expliquent en partie l’énorme popularité du post internet.

Online versus offline

« Ce n’était pas mon but de créer un hype. Je crains pour ma sécurité, donc je m mets en quête du bodyguard dont j’ai besoin », explique Li Jiannan au Jiagnan Times. « En fait, c’est ma famille qui m’a donné l’idée. En trois ans, on arriverait à un salaire de quelques 37.500 euros », poursuit-elle. Entretemps, elle a dû enlever l’offre d’emploi de son site car ca famille n’avait pas confiance. Li Jiannan et sa famille sont toujours à la recherche du bon profil de garde du corps offline, qui peut commencer dès la nouvelle année académique. Avis aux amateurs…

Sources : Businessinsider.com

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.