On n’a pas besoin d’être compétent pour être chef

Quand on ne sait pas grand-chose d’un sujet, il suffit d’être le premier à donner fermement sa position pour que les autres vous voient comme un leader fiable et compétent.

Dans leur livre « The Invisible Gorilla: How Our Intuitions Deceive Us » (La Gorille invisible : nos intuitions nous trompent), Christopher Chabris en Daniel Simmons décrivent une étude dans laquelle des groupes de personnes doivent résoudre un problème mathématique.

Leader et suiveurs

Naturellement, les personnes ayant une personnalité dominante prennent l’initiative et s’expriment en premier, sans retenue. Dans 94% pour cent des cas, les groupes donnent finalement la réponse de la personne qui avait répondu rapidement et en parlant haut et fort.

Les auteurs en concluent qu’il existe un lien étroit entre le leadership et l’assurance. Autrement dit, que nous avons tendance à suivre ceux qui paraissent sûrs d’eux et à leur faire confiance. Même quand, en réalité, ils ne connaissent rien à la matière.

(nm/sdb) 

Plus d'info Patrons

30/07/2012