Nouveauté : les réunions 'out of the box'

"Si je restais debout pendant une réunion, tout le monde pensait que j'allais partir." (Eva Vandenheede, partisane des réunions debout ou à l'air libre)

"Je suis actuellement en réunion, puis-je vous rappeler plus tard ?", "Allons nous asseoir pour discuter de cette problématique",… Ces situations vous parlent-elles ? Lorsqu'une réunion se termine, nous nous asseyons à nouveau à notre bureau. Toutefois, il y a des bonnes raison de penser autrement.

Nous savons tous que rester une journée entière assis est mauvais pour la santé. Etre debout ou se promener pendant les réunions est bien meilleur pour notre organisme, déclare Erik Gerritsen, conseiller en prévention interne chez Securex. "Des recherches scientifiques ont démontré qu'une position assise prolongée était mauvaise pour la santé et que ses effets négatifs ne disparaissaient pas en faisant du sport ou des exercices pendant son temps libre. Rester debout une demi-heure par jour ferait en sorte que vous bruliez 50% de calories supplémentaires que si vous étiez resté assis toute la journée", précise-t-il.


Voulez-vous entendre une autre raison de ne pas rester assis pendant vos réunions ? Celles-ci deviennent plus courtes et plus efficaces lorsque vous restez debout. "Une réunion debout est en moyenne un tiers moins longue qu'une réunion ordinaire où tout le monde est assis", affirme le spécialiste. Les meetings sont forme de promenade, parfaitement envisageables si vous n'êtes pas plus de trois personnes, déclenchent de nouvelles perspectives. "Il semblerait que, en se baladant dans un environnement différent, les personnes soient nettement plus inspirées et amenées à penser 'out of the box'."

Cela commence à arriver

Eva Vandenheede est partisane des réunions debout ou à l'air libre. En tant que consultante en santé et sécurité chez Securex, 70% de son emploi du temps est constitué de réunions avec des clients ou des collègues. "Ce type de réunion commence petit à petit à arriver mais, il y a un an et demi, la situation était bien différente. Si je restais debout pendant une réunion, tout le monde pensait que j'allais partir ou que j'avais mal au dos. Pour la plupart, il s'agissait des deux seules raisons envisageables pour rester debout lors d'une réunion."


Et oui, Eva a remarqué que les réunions debout ont certains avantages. "J'ai récemment eu une blessure assez douloureuse au genou. Si je reste une journée assise, j'ai nettement plus de problèmes avec mon genou que lorsque je me maintiens debout lors de réunions. Il en est de même pour mon dos."


Au niveau de l'efficacité, elle remarqua aussi des avantages. "Surtout lors de réunions sous forme de promenades. La semaine dernière, nous devions discuter de beaucoup de choses et nous avons opté pour une sortie dans une réserve naturelle. Nous avons imprimé quelques slides sur lesquels nous pouvions prendre des notes et, en une heure, tout était bouclé." Eva est ouverte aux balades dans la nature mais aussi dans le centre-ville, cela fonctionne tout autant.

Des tables et du culot

Que faut-il pour organiser des réunions debout ? La première étape concerne l'infrastructure : des tables hautes et, au départ, un certain soutien de votre entourage professionnel. "Dans les salles de réunions chez Securex, nous avons le soutien de la direction. Si des personnes ne sont pas habituées à rester debout si longtemps, elles peuvent souffrir de maux de dos. Si vous avez travaillé assis pendant des années, vous avez besoin d'un certain temps d'adaptation avant de pouvoir rester debout pendant une période plus longue."


Il faut également une certaine dose de culot pour oser proposer des réunions d'un style nouveau aux clients ou aux collègues. "Parfois, quand 'envisage une promenade pour brainstormer, je reçois des réactions du style 'Mais, que vont penser les gens s'ils me voient marcher ici en pleine journée ?'. Il s'agit de la première étape du processus de sensibilisation. Les personnes ayant vécu une première expérience de ce type en sont généralement convaincues."


(eh/jy) 

Plus d'info Santé , Réunions

29/09/2017