Nos enfants devront-ils travailler jusqu'à leurs 100 ans ?

Chaque année, l'espérance de vie humaine est prolongée de cinq mois. Nous enfants seront peut-être âgés de 120 ans et devront travailler jusqu'à leur centième anniversaire.

15 décembre 2015

Partager

"En raison des progrès médicaux, la durée de vie de l'être humain est rallongée de cinq mois chaque année. Les enfants qui ont actuellement 11 ans auront peut-être un jour 120 ans et devront travailler jusqu'à leur centième anniversaire. Il n'est pas non plus exclu qu'ils exercent une quarantaine de fonctions différentes tout au long de leur carrière professionnelle." Voilà ce que le futurologue britannique Rohit Talwar a évoqué lors d'un colloque en compagnie de membres de commissions scolaires anglophones.


Notre compatriote Kris Verburgh, auteur de l'ouvrage "Le sablier alimentaire", évoque des propos similaires. Selon lui, le vieillissement de la population sera bientôt inversé. "Biologiquement parlant, il n'y a aucune raison que le vieillissement et la mortalité continuent d'exister", écrit-il dant le journal 'De Telegraaf'. "La nature n'a aucun avantage à ce que nous mourions. Le processus évolutif est intéressé par une seule et unique chose : que nous nous reproduisions le plus possible. Plus nous vivons longtemps, plus notre descendance perdurera. Une longue durée de vie est tout simplement idéale."

Rallonger notre durée de vie n'est pas si compliqué

Le fait que notre gouvernement ait décidé de retarder l'âge de la retraite n'est qu'une première mesure dans cette direction.


Verburgh déclare que, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous savons comment le vieillissement de la population fonctionne, et ce notamment grâce à la découverte de l'ADN ainsi qu'à l'émergence de la biologie moléculaire.


Selon Verburgh, une des raisons pour lesquelles nous ne sommes pas encore des dizaines de milliards sur terre est que les bons gènes n'ont pas encore été utilisés à leur juste valeur. "Lors de la préhistoire, nos ancêtres lointains mouraient souvent à l'âge de trente ans. Voilà pourquoi nous sommes encore en bonne santé jusqu'à cet âge-là et qu'un déclin peut s'opérer par la suite. Le vieillissement de la population est donc une sorte de négligence émanant de Dame Nature."


Les enquêteurs sont arrivés à la conclusion que le rallongement de notre durée de vie n'était pas aussi compliqué qu'il en avait l'air. "Vu que nous nous protégeons de plus en plus de notre quotidien au travers de manteaux d'hiver, d'antibiotiques, de chirurgie cardiaque et que nous comptons de moins en moins de 'prédateurs', notre espérance de vie augmente d'année en année. Les mutations revêtent leur utilité et font en sorte qu'avoir 125 ans ne relèvera plus de l'utopie. Pour ce faire, nous devons y contribuer en commençant par exemple à nous alimenter de manière plus saine : moins de viande rouge, moins de glucides, plus de graisses saines", déclare Kris Verburgh, auteur de l'ouvrage "Le sablier alimentaire".

Robots

Le futurologue britannique Talwar souligne que l'éducation des élèves doit être orientée vers un monde totalement différent de celui qu'ont connu leurs parents. Lors d'un colloque en compagnie de membres de commissions scolaires anglophones, il ajouta que les établissements scolaires devaient ajuster leur approche pédagogique et enseigner des compétences plus pertinentes à leurs jeunes élèves.


"Vu que les robots pourront exécuter de plus en plus de tâches, des rapports prédisent une diminution de 30 à 80% du nombre d'emplois au sein de l'économie britannique", précise Rohit Talwar. "L'enseignement devra en tenir compte en enseignant aux jeunes comment ils doivent percevoir le marché du travail, c'est-à-dire différemment que le font actuellement leurs parents." Si ces prédictions s'avèrent réelles, nous vivrons et travaillerons beaucoup plus longtemps mais le nombre d'emplois disponibles diminuera.


Des nouvelles catégories de fonction feront également leur apparition. Selon le futurologue, le volet économique deviendra de plus en plus important et un certain nombre de personnes pourront exercer des métiers tels chauffeur de taxi via Uber, agent immobilier grâce à Airbnb, livreur pour Amazon ou encore mettre un jardin ou une place de parking en location.


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.