Mieux vaut ne jamais travailler à la maison que d’y travailler tout le temps

Travailler complètement à la maison a, à court terme, un effet favorable sur la productivité, mais cet effet diminue après un laps de temps. A terme, la productivité du travail presté entièrement à domicile peut même devenir inférieure à celle d’un travail qui est toujours effectué en dehors du domicile.

Celui qui travaille toujours à domicile, réduit fortement son lien avec son organisation ou ses collègues. Cela réduit à terme sa productivité, c’est ce que conclut l’organisme d’enquête TNO après un meeting d’experts sur les effets des nouvelles formes de travail.

Travailler à un endroit selon le type d’activité

Travailler partiellement à la maison a en outre un effet positif durable sur la productivité. De cette manière, le lien à l’entreprise est maintenu. On trouve aujourd’hui de nombreuses formes de collaboration.

Les experts plaident pour une forme de travail en lien à l’activité, où le lieu de prestations suit le type d’activité. On pourra donc en toute quiétude se concentrer à la maison sur une tâche, tandis que pour une conversation informelle, on recourra par exemple à un espace ad hoc au bureau.

(mo/sc) 

Plus d'info Télétravail

07/02/2012