N’appuyez plus sur le « snooze » !

Et maintenant je me lève ! Beaucoup de travailleurs trouvent sans doute très chouette de somnoler encore un peu avant de sortir définitivement de leur lit le matin. Mais selon le site technologique Gizmodo, le bouton « snooze » (comme l’émission sur Pure FM, eh oui) du réveil matin n’est pas sans danger.

11 janvier 2013

Partager

Pourquoi est-ce si problématique de prolonger sa nuit de 5 à 15 minutes après le réveil ? Selon Gizmodo, entre autres, parce que cela trouble notre état mental.

Serotonine versus dopamine

Lorsque nous tombons endormis, notre corps produit de la sérotonine, un neuro transmetteur souvent associé au bien-être et au bonheur. La sérotonine calme votre corps et vous donne un sentiment de satisfaction. Pas étonnant alors que l’on se sente si bien à somnoler.

L’adulte moyen a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit. Cela dépend vraiment d’une personne à l’autre mais votre corps sait exactement quand il en a assez et produit de la dopamine pour réprimer une sensation de somnolence. Il vous signale que vous êtes prêt à vous réveiller. Lorsque vous enclenchez le bouton « snooze » et que vous vous assoupissez, votre corps se met à jouer au mixer chimique, car la dopamine et la sérotonine vont lui donner des messages différents. Suite à cette confusion chimique, vous êtes désorienté et vous avez du mal à bien fonctionner.

Sommeil paradoxal

Snoozer n’est pas bon pour vous non plus pour la bonne raison que vous perturbez votre sommeil paradoxal. Tout comme avant que nous ne vous éveillez naturellement, vous êtes alors dans votre sommeil paradoxal. Pendant cette période de sommeil, vous rêvez beaucoup et intégrez vos expériences des jours précédents. Plus vous interrompez ce sommeil paradoxal, par exemple en programmant votre alarme plus tôt, afin de pouvoir snoozer à l’aise encore une petite demi heure, moins de temps vous avez pour intégrer les évènements. Une enquête montre qu’interrompre le sommeil paradoxal peut avoir une influence négative sur votre fonctionnement mental.

Pour conclure, des études sur les différentes étapes du sommeil disent qu’un sommeil interrompu toutes les 10 minutes peut mener à des troubles de la mémoire, du temps de réaction, de la compréhension et de l’attention.

Que faire ?

Si vous vous réveillez fatigué tous les jours, il est grand temps d’examiner les faits. Vous ne dormez pas assez et snoozer ne vous aide certainement pas. Le meilleur conseil reste donc toujours de vous coucher plus tôt le soir pour vous réveiller de vous-même juste avant que l’alarme se mette en route le matin. Mais pour la plupart cela reste peut-être du domaine du rêve, un objectif difficile à atteindre…

Sources : Express.be

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.