Mon patron, mon ami ?

Les jeunes veulent être en mesure de pouvoir parler avec leur patron au sujet de leur travail et de leur vie privée. Celui-ci doit non seulement être un entraîneur et un mentor, mais également un confident voire même un ami.

Telles sont les observations de l'enquête menée par le spécialiste RH Hays au sujet des aspirations de la génération des jeunes travailleurs.

Etre soi-même

Selon Judith Peeters, directrice des opérations chez Hays, cela signifie que "les jeunes se sentent à l'aise avec un patron auprès duquel ils peuvent être eux-mêmes".


"Ils s'attendent à ce que leur patron soit transparent au niveau de son leadership, qu'il soit accessible et les traite de manière égale. Une petite proportion (7%) parle même d'une véritable relation d'amitié avec son patron".


(EH) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Patrons

20/01/2015