Moins stressés, les patrons ? La preuve !

Est-on stressé lorsque l’on est au top de l’entreprise ? Pas du tout, c’est ce qu’il ressort d’une nouvelle étude de la Harvard University.

L’étude montre que les responsables ont moins de stress dans la vie professionnelle, la politique et l’armée que leurs subordonnés. Les enquêteurs de la Harvard University ont mené une nouvelle étude auprès de 148 supérieurs et 65 collaborateurs n’ayant pas de responsabilités de management.

Qu’en ressort-il ? Ceux qui sont au sommet de la hiérarchie des entreprises, de la politique et de l’armée ainsi que des organisations sans but lucratif ne sont pas tant stressés. Comparé avec des personnes à âge, sexe et ethnie identiques qui n’occupent pas des fonctions élevées, les leaders se sentent moins stressés et moins anxieux. Cela se traduit aussi par le niveau de cortisol, une hormone qui se libère lors de l’apparition d’une quelconque forme de stress.

Contrôle

Comment explique-t-on que les dirigeants ont moins de stress ? Grâce au contrôle. A l’opposé des travailleurs se trouvant à un niveau inférieur, les responsables interrogés ont la main mise sur leur schéma de fonctionnement, leur cadre de vie au quotidien, leur sécurité financière, leur entreprise et leur vie. Ce sentiment de contrôle agit comme un tampon contre le stress, selon l’équipe de recherche.

« Les travailleurs sont dépendants du marché et de son côté imprévisible. Mais alors que les collaborateurs ‘normaux’ s‘inquiètent de leur licenciement éventuel, les patrons peuvent être rassurés qu’ils maintiendront leur position dans l’entreprise, tout comme leur supériorité, leur style de vie et leur revenus, même si l’organisation qu’ils dirigent performe moins », déclare Nicole Lighthall, experte en stress à la Duke University

(sc) sources : express.be 

Plus d'info Patrons , Stress

30/10/2012