Moins de charge de travail en 5 conseils

Tout l'art est de ne pas se laisser submerger par la charge de travail ni les décisions rapides parfois lourdes à prendre. Heureusement, vous pouvez diminuer cette pression de votre propre initiative.

7 juillet 2015

Partager

Vous êtes stressé depuis un certain temps ? "Prenez les devants et investiguez d’où provient toute cette charge de travail", déclare Nell van de Ligt, experte en gestion du stress et du burn-out. "Vous avez tout intérêt à vous sortir de cette situation stressante. Si vous voulez améliorer votre santé mentale et physique, intervenez ! Cela vous coûtera peut-être de l'énergie à court terme, mais vous pourrez en retirer beaucoup à long terme."

Pression interne ou externe ?

Prévenir est toujours mieux que de rester coincé dans une spirale négative. "Une charge de travail élevée peut avoir plusieurs causes que nous pouvons classer en deux catégories : la pression interne et la pression externe. Il n’y a donc que deux possibilités : soit vous êtes vous-même la cause du problème, soit c’est quelqu’un d’autre. Un problème naît toujours en relation avec d'autres soucis et est lié aux attentes : les vôtres ou celles des autres. C’est de là que provient la pression.


La bonne nouvelle est que vous pouvez y faire quelque chose.

Moins de pression en 5 conseils

1. Commencez simplement

Lorsque vous êtes sous pression ou avez des soucis au niveau de vos délais, commencez simplement par exécuter vos tâches :

  • sans ruminer,
  • sans laisser d’autres éléments interférer,
  • sans vous mettre sous pression,
  • sans penser à tout ce que vous devez encore faire,
  • sans craindre que cela pourrait mal se passer.

Allez-y tout simplement.

2. Parlez à un ami ou un membre de votre famille

Pas pour reporter vos soucis sur autrui, mais pour en rire et vous détendre. Vous le verrez, vous allez renouveler votre énergie et pourrez ensuite mieux vous remettre au travail.

3. Exercice de respiration

Faites de préférence ces exercices de respiration tous les jours, le soir avant d’aller dormir. Il s'agit d'une technique de respiration qui évacue le stress de votre corps. Très efficace, vous pourrez la pratiquer le dos bien droit, assis par terre ou sur une chaise, ou encore allongé sur votre lit.

  • Inspirez à 8 reprises sans expirer entretemps
  • Expirez ensuite en 1 fois (longue expiration)
  • Continuez ainsi pendant 11 minutes
  • Enfin, inspirez profondément et retenez votre respiration pendant 15 secondes pour ensuite expirer. Faites cela à trois reprises.

4. Pression interne ou externe ?

L’épuisement suite à votre surcharge de travail peut avoir plusieurs causes. Soit une pression subjective venant de l’intérieur parce que vous avez peur de mal faire, soit une pression objective venant de l’extérieur : on vous en demande réellement de trop et les attentes à votre égard sont trop élevées.


Attaquez-vous au problème d’épuisement et de surcharge de travail en étudiant quelle en est la cause réelle. Est-ce la pression que vous vous mettez vous-même ou celle qu’un autre exerce sur vous ? Prenez vos responsabilités et agissez rapidement.

5. Demandez de l’aide

Mettez tant votre fierté que vos incertitudes de côté, et demandez de l’aide. Jetez un regard critique sur la situation. De préférence avec un collègue de confiance, un ami ou un coach : ces personnes oseront tout vous dire. En tant qu’être humain, nous avons souvent une zone floue dans le domaine de l’introspection. Bénéficier d'un regard extérieur, plus critique, qui analysera la situation avec vous est donc précieux. Voir son reflet dans l’autre donne également beaucoup de perspective.


(EH) (SC) Avec nos remerciements à Nell van de Ligt ainsi qu'à la coach Marleen Crabbe. 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.