Moi, pourquoi je me ferais virer ?

Lorsque l’on reçoit son C4, on a l’impression que le ciel nous tombe sur la tête. Quelle qu’en soit la cause, on se dit qu’on n’a pas de chance. Pourtant, si on se retrouve sur la rue, ce n’est pas par hasard. Il y a parfois de bonnes raisons. 10 pièges à éviter

18 août 2010

Partager

Moi, viré ? Mais pourquoi ?

  1. Vous êtes négatif(ve)

    Vous seriez bien mieux ailleurs qu’au bureau, c’est ce que vous dites vous-même. On vous trouve grognon, antipathique et sans enthousiasme.

  2. Vous n’en faites pas lourd

    Vous êtes plutôt pointilleux sur vos horaires : vous n’arrivez jamais une minute trop tôt et vous repartez pile à l’heure. Les heures supplémentaires, ce n’est pas pour vous. Il y a des choses qu’on vous oblige à faire ? Vous ne manquez pas de dire à tout le monde que cela vous embête. Garder l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, c’est important, mais tout de même, cela ne vous ferait pas de mal d’accepter du travail supplémentaire de temps en temps quand le besoin s’en fait sentir.

  3. Cela ne colle pas avec votre patron

    Vos rapports avec votre chef ? Un grand bof ! La qualité de vos prestations s’en ressent, ainsi que votre satisfaction au travail. Décidez-vous sans tarder. Vous pouvez collaborer ou vous ne pouvez pas ? Si cela ne va vraiment pas, cherchez un autre job.

  4. Le respect se mérite

    Cela prend du temps et de l’énergie de faire ses preuves. Il ne suffit pas d’être à votre poste. Pour vous faire respecter de vos collègues, impliquez-vous ! Pareil avec votre chef.

  5. Râler

    A quoi bon vous plaindre tout le temps ? Cela ne fait pas avancer les choses. Qui aime les râleurs ? Si vos plaintes sont fondées, proposez des alternatives. Et si cela ne fonctionne toujours pas, libre à vous de continuer à travailler ainsi ou de chercher ailleurs.

  6. Égoïsme

    C’est bien de s’occuper de soi mais penser aux autres aussi vous ferait gagner en popularité. Un coup de main de temps à autre ne peut qu’augmenter vos chances de carrière.

  7. Manque d’autonomie

    Vous avez toujours besoin d’aide. Vous leur demandez plus de temps que vous ne leur en faites gagner. Tâchez d’être moins dépendant des autres et de prendre des initiatives.

  8. Regarder ailleurs

    Vous avez le droit de chercher un autre job, mais ne l’ébruitez pas. Votre patron n’a pas envie de l’apprendre ainsi.

  9. Cancaner sur ses collègues

    C’est une des pires habitudes à prendre au bureau. Pourtant, beaucoup y sont naturellement tentés. Alors, prudence ; au plus vous le faites, au moins on vous fera confiance.

  10. Tout compliquer

    Plutôt que de faire avancer les choses, vous donnez l’impression qu’il n’y a rien qui marche. Vos collègues finiront pas vous éviter car ils savent que vous ne pouvez ou vous ne voulez les aider. Accueillez leur réussite et prêtez-leur assistance au besoin.

           

(sc)      

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.