Mieux payé ! Sur base des prestations plutôt que de l’ancienneté

'Les entreprises développent une politique de rémunération de plus en plus transparente.' (Frédérique Bruggeman, Managing Director chez Robert Half Belux)

Selon une enquête menée par Robert Half, l’entreprise spécialisée en recrutement, il semblerait qu’un manager RH belge sur quatre s’attende à ce que les salaires de ses travailleurs augmentent cette année. Il y aurait de vraies raisons pour lesquelles les employeurs concèderaient une augmentation salariale. Cette hausse semble néanmoins être de plus en plus liée aux prestations individuelles.

Selon l’enquête menée par le bureau d’études indépendant Market Probe auprès de 200 managers RH en Belgique, près de 4 managers RH sur 10 (39%) seraient tentés d’accorder une augmentation salariale sur base de résultats mesurables au niveau des prestations. De cette manière, les coûts salariaux supplémentaires seraient liés à une hausse de productivité. En revanche, 17% déclarent encore se baser sur l’ancienneté.


"Auparavant, l’évolution salariale était généralement proportionnelle à l’ancienneté mais cela a évolué au fil des ans", explique Frédérique Bruggeman, Managing Director chez Robert Half Belux. "Aujourd’hui, les prestations individuelles, la productivité et les compétences sont pour un plus grand nombre d’entreprises les raisons principales d’octroyer une augmentation salariale. La politique de rémunération devient de plus en plus transparente et les décisions concernant le fait d’accorder ou non une augmentation sont plus claires pour le travailleur. Cette transparence contribue aussi à une plus grande satisfaction générale au travail."

Bonus

"Ce principe vaut aussi pour les bonus", prétend Bruggeman. "Tant les bonus en cash que sous forme d'actions, de warrants ou d' options sont généralement liés d’une part aux objectifs déterminés en début d’année, d’autre part aux résultats globaux de l’entreprise. De cette manière, l’entreprise peut coupler des incentives financiers aux prestations livrées ainsi qu'aux résultats."

Conclusion

39% des managers RH belges disent être plus tentés d'accorder une augmentation salariale sur base de résultats mesurables des prestations. Les autres facteurs pour lesquels les responsables RH offriraient une hausse de salaire sont professionnels : comportement, disposition à apprendre et capacité à endosser de nouvelles responsabilités. 24% des managers RH belges affirment que les salaires des travailleurs existants augmenteront en 2015.


(eh) (sc) - Plus d’infos sur : Robert Half Guide des salaires 2015 

Plus d'info Les plus de 50 ans , Combien vaut mon travail? , Gagner plus / moins

10/08/2016