Licenciée pour « surcharge pondérale »

Hooters

Cassandra Smith - 1,73 m et 60 kilos ! — affirme avoir été licenciée du fast food où elle travaillait pour cause de surpoids.

Une employée de la chaine américaine de restauration rapide Hooters a porté plainte contre l’entreprise. Elle prétend avoir été licenciée suite à des menaces si elle ne perdait pas du poids. Hooters lui aurait donné 30 jours pour maigrir, faire du sport et améliorer son apparence physique.

XXS

Cette obligation de maigrir s’est répandue comme une trainée de poudre parmi les collègues de la jeune femme. Selon Cassandra Smith, l’ambiance de travail est vite devenue « extrêmement humiliante, blessante et intolérable ». Cependant, la jeune femme — elle a 20 ans— est parvenue à perdre 6 kilos durant cette période pour arriver à un poids de 60 kilos pour 1m73.

Les uniformes de Hooters se composent pourtant de peu choses : un petit top débardeur et un mini short. Ils existent en 3 tailles : S, XS et XXS. L’entreprise emploie plus de 17 000 serveuses.

(fr)  

Plus d'info Santé , Démission & licenciement , Licenciement

26/05/2010