Les travailleurs européens s’intéressent au succès de leur organisation

Selon une enquête de l’entreprise de logiciels Mindjet auprès de 4000 travailleurs de Grande Bretagne, de Suède et des Pays-Bas, il ressort que plus de la moitié des travailleurs européens trouvent importants de favoriser le succès de leur employeur.

Cependant, beaucoup sont freinés par le manque de moyens et de soutien de leurs supérieurs et doivent se contenter d’une communication qui laisse à désirer. Selon les enquêteurs, les entreprises doivent viser un plus grand engagement de leur personnel afin de maintenir leur motivation en ces temps financièrement difficiles.

Motivation

47% des travailleurs britanniques disent avoir un impact direct sur le succès de leur employeur. Aux Pays-Bas et en Suède, ce pourcentage atteint respectivement 53 et 56%. 19% des personnes interrogées admettent qu’elles se sentent insuffisamment motivées pour s’impliquer à fond dans leur entreprise.

Près d’un tiers des managers disent aussi que l’efficacité de leurs équipes devrait s’améliorer. Il leur est pourtant difficile de motiver leur personnel. 27% des travailleurs interrogés prétendent être stressés faute de soutien et d’une bonne communication. « Pourtant, des collaborateurs motivés et engagés sont la clé du succès des entreprises », explique Phillips, professeur en comportement des organisations à l’Imperial College London.

Passer la période difficile

Selon Phillips, de tels préceptes sont certainement de circonstance pendant une période économique difficile telle que nous la vivons. Dommage que la motivation des travailleurs menace de fléchir en raison des réductions de coût et d’autres influences négatives. Il revient donc aux managers de formuler à nouveau un objectif positif à leurs collaborateurs, le défi étant de pouvoir faire le gros dos pendant la période délicate.

Sources : Express.be

Plus d'info Travail d'équipe

11/02/2013