Les salaires des Belges : les constats essentiels de notre grande enquête

Geld tellen

Quel poste occupez-vous ? Combien gagnez-vous ? Etes-vous satisfait de votre salaire ? Voilà les questions principales posées par Jobat et Synovate à près de 50.000 travailleurs belges.

Voici quelques-uns des constats les plus marquants :

1. Les femmes gagnent moins que les hommes

Plusieurs causes expliquent l'écart de rémunération entre les sexes. Au-delà d'un certain niveau de fonction, les femmes continuent à être sous-représentées comparées aux hommes. Cependant, cette difficulté d'accès aux postes supérieurs a peu influencé les résultats de l'enquête, à laquelle peu de cadres supérieurs ont répondu.

En revanche, le fait que les femmes travaillent davantage à temps partiel et souvent dans des secteurs moins bien rémunérés est plus déterminant. Elles sont plus actives dans l'Horeca, dans la santé, dans le commerce de détail, alors qu'elles le sont moins dans les secteurs plus masculins tels que la chimie, l'industrie et l'informatique.

2. Les grandes entreprises rémunèrent mieux

Les employés d'entreprises de plus grande envergure touchent en moyenne un salaire plus élevé que les travailleurs des PME. De manière générale, ils bénéficient de plus de jours de congé ainsi que plus d'avantages extralégaux. Cela ne découle pas uniquement du fait que ces sociétés disposent de moyens plus importants ; c'est également lié à la manière de rémunérer et plus particulièrement à la rémunération collective.

3. Les salaires sont les plus élevés en région bruxelloises

Travailler à Bruxelles rapporte le plus : 3.690 euros en moyenne. Selon les résultats de l'enquête, c'est en région liégeoise que l'on gagne le moins. Les secteurs les mieux rémunérés sont principalement actifs dans le triangle Bruxelles, Anvers, Gand. Par ailleurs, Bruxelles accueille les institutions européennes. De nombreuses institutions internationales possèdent leurs sièges dans le Brabant.

Salary Survey 2011 carte

4. L'ancienneté reste un facteur déterminant

Près de 8 travailleurs sur 10 ne reçoivent pas de bonus ou de rémunération variable. La rémunération dépend encore principalement de l'expérience et de l'ancienneté. Il est probable que des paramètres liés à la performance seront davantage pris en considération à l'avenir. L'emploi plus fréquent du salaire variable aura comme conséquence que les salaires de base augmenteront moins.

Plus d'info Mon salaire

09/09/2011