Les prétextes les plus tordus pour ne pas aller travailler

Des maux de gorge ? Il y a tout de même plus créatif comme excuse pour ne pas vous rendre au boulot. Les travailleurs avancent les prétextes les plus idiots pour rester chez eux.

16 avril 2012

Partager

Plus d’un travailleur sur 10 arriverait au moins deux fois par semaine en retard au travail. Dans un quart des cas, on invoque l’une des deux excuses les plus populaires : trop de trafic ou le réveil qui ne s’est pas déroulé comme prévu. Apparemment, le choix de la tenue vestimentaire pose souvent problème et les animaux domestiques servent régulièrement de boucs émissaires.

D’autres employés ne se contentent pas d’un simple retard : ils s’offrent un jour de repos. Et pour expliquer leur absence, certains ont une explication... originale. Voici un florilège des excuses les plus extraordinaires que des employeurs ont déjà entendues :

  1. J’ai eu un arrêt cardiaque ce matin, mais je me sens déjà un peu mieux.
  2. Ma femme a brûlé tous mes vêtements et je n’ai plus rien à mettre.
  3. Je ne veux pas perdre la place de parking devant chez moi.
  4. J’ai donné trop de sang.
  5. La police m’a empêché de dormir durant toute la nuit à cause d’un cadavre trouvé à l’arrière de ma maison.
  6. La bouteille de limonade est tombé du frigo sur mon orteil.
  7. Mon psychiatre m’a conseillé de rester chez moi.
  8. Mon chien est surmené depuis la fête de famille.
  9. J’ai avalé trop d’eau buccale.
  10. Mon fils a balancé notre hamster dans les toilettes et je tente de libérer le pauvre animal.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.