Les patrons surestiment leur taille

Les leaders ont souvent l’impression d’être plus grands que leurs subordonnés. Cette forme de mégalomanie reflète leur position dominante dans la société.

Plus on est puissant, plus la perception de sa propre taille est élevée conclue en effet une étude menée par Michelle D. Duguid de la Washington University. Celle-ci cherchait notamment à comprendre pourquoi « la taille est si souvent employée comme métaphore du pouvoir », comme le laissent supposer des expressions populaires telles que « regarder de haut » ou « un grand homme »

Taillé pour le pouvoir ?

Ce phénomène de surestimation se manifeste aussi bien dans le monde politique que militaire ou professionnel précise l’étude. Et si dans certains cas cela renvoie une image contradictoire, cela n’a rien d’anormal. Des travaux antérieurs ont en effet démontré que les hommes de grande taille sont généralement plébiscités pour les postes d’influence.

Avatar

Dans le monde virtuel aussi, les ‘puissants’ se montrent généreux avec eux-mêmes… Au cours de leurs recherches, les universitaires ont notamment proposé à un panel de personnes de réaliser leur avatar (personnage virtuel). Résultat : ceux en situation de ‘pouvoir’ se représentaient de façon plus grande que les autres.

Nicolas Sarkozy (entre 1m62 et 1m68 suivant les sources), Dimitri Medvedev (1m63), Silvio Berlusconi (1m65) ou Mahmoud Ahmadinejad (1m57) font-ils partie de ceux-là ?

(mw/jt)

Plus d'info Patrons

09/02/2012