Les membres du Parlement européen reçoivent plus de budget

Une augmentation budgétaire de 1 500 euros par mois ? Personne ne serait contre. Mais à quoi sert ce budget supplémentaire ?

Une augmentation budgétaire de 1 500 euros par mois ? Personne ne serait contre. Mais à quoi sert ce budget supplémentaire ?

Au sein du Parlement européen, une action est menée en faveur d’une augmentation du budget pour les travailleurs et les assistantes. Une exigence qui est tout de même acceptée, même si le montant de 1 500 euros est un peu plus modeste que celui espéré au départ. Les chrétiens-démocrates allemands voulaient obtenir une augmentation de 3 000 euros.

Protestation

Les verts ont fortement réagi. La fraction verte était même contre l’augmentation de base, mais le secrétaire général du Parlement Européen a estimé l’exigence fondée. Les indemnités sont en effet destinées à payer les collaborateurs des membres du parlement, or celles-ci n’ont pas bougé depuis bientôt 4 ans.

Indemnités colossales

La protestation se base surtout sur le fait que les membres du Parlement bénéficient déjà de revenus conséquents. A côté de leur plantureux salaire de 8 000 euros par mois, ceux-ci touchent aussi une indemnité de 4 300 euros et une 'intervention' de 300 euros par réunion. En échange de l’augmentation budgétaire destinée aux collaborateurs et assistants, ceux-ci devraient toutefois restreindre quelques-unes de leurs autres interventions.

Expertise supplémentaire

'Le budget supplémentaire devrait créer de nouveaux emplois', plaident les partisans de l’idée. Selon eux, c'est un passage nécessaire pour engager des collaborateurs et des experts compétents au sein de différentes branches afin de garder l’influence des groupes de lobby sous contrôle. C’est la seule manière de s’assurer que les lobbyistes n’aient pas tout à dire et que l'on puisse leur faire part d'arguments efficaces.


(EH) (SC) Source : Express. be 

Plus d'info Gagner plus / moins

29/06/2015