Les médecins débutants aux prises avec la lourdeur administrative

Suite à un malentendu, le jeune radiologue Olivier Van Rillaer doit attendre près d’un an après son accréditation. « En tant que jeune médecin tout frais sorti de l’école, vous n’avez qu’à tirer votre plan. »

18 février 2013

Partager

« vous apprenez à vous occuper des patients, pas de vous-même » (olivier van rillaer, radiologue)

Olivier Van Rillaer commence il y a deux ans à l’hôpital AZ Sint-Jozef. « En tant que médecin, vous avez beaucoup appris à vous occuper de vos patients, mais pas de vous-même. Je n’y connaissais rien, je suis tombé dans des pièges administratifs : statut, accréditation, travail en association… C’est un grand manque au niveau de ma formation. »

En pratique, il est vrai que les médecins aguerris prennent les nouveaux venus en pitié. « Ils vous donnent des conseils mais en fin de compte, il est encore mieux de bien vous informer sur votre métier dès le début », explique Olivier Van Rillaer.

Des règles, encore des règles !

Un détail manque dans les rouages administratifs et voilà notre jeune radiologue contraint de solliciter une nouvelle accréditation. « Je pensais que j’étais automatiquement accrédité en tant que jeune médecin mais ce n’était le cas. C’était la faute de personne. Je ne savais simplement pas que je devais à tel moment écrire cette lettre à cette personne avec cette notification. Et il y a encore plein d’autres petites règles dont il vaut mieux s’informer si l’on veut pouvoir démarrer rapidement. »

Vous en apprenez souvent beaucoup parce que quelqu’un vous le dit, indique Olivier Van Rillaer. « Comme les primes d’encouragement pour la formation continue ou les cotisations sociales pour médecins conventionnés. Je n’en avais jamais entendu parler. » (Rires)

Lever les doutes

Le radiologue tente à présent de dissiper les mêmes doutes dans l’esprit de certains jeunes médecins. « Je conseille chaque débutant à s’informer auprès la fédération professionnelle. Je fais même encore régulièrement appel au syndicat flamand des médecins sur des questions juridiques comme l’accréditation, les médecins conventionnés et notre statut social. C’est pratique parce les règles et réglementations changent souvent.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.