'Les managers RH ne sont pas prêts pour l'évolution technologique'

Le nombre de fournisseurs de technologies belges pour le secteur des ressources humaines a explosé. Il y a beaucoup de talents parmi les personnes qui changeront le mode de recrutement et de sélection d’ici les prochaines années.

10 octobre 2017

Partager

Dans le monde des ressources humaines, les applications techniques deviennent de plus en plus importantes, et ce également pour le recrutement et la sélection.

"Néanmoins, les services RH ne se rendent pas compte de ce qui se passe ni comment faire face à cette technologie des ressources humaines", constate l’asbl 'HR Tech Valley' créée il y a 6 mois à Hasselt.

"En Belgique, il existe pas moins de 117 entreprises qui développent des technologies RH", explique Jochen Bessemans, community manager de 'HR Tech Valley' (Campus Corda). "Beaucoup de gens partent d'une vision des ressources humaines qui fait penser à la politique d'Uber dans le secteur des taxis : un révolution totale est sur le point d’être réalisée. Cependant, à quelques exceptions près, nous constatons que les gestionnaires des RH ne sont pas impliqués dans ces nouvelles tendances et manquent le coche de la 'transformation' actuellement engendrée par la technologie dans notre secteur."

Bessemans fait une comparaison. "Lorsque nous voyageons, nous consultons TripAdvisor pour y trouver de bons conseils et réservons notre chambre d'hôtel via Booking.com. Les agences de voyages classiques sont tenues de revoir leur rôle. Une évolution similaire se produit dans le secteur des ressources humaines. Des talents travaillent constamment sur des applications techniques qui optimisent le processus de recrutement et de sélection, ce qui est logique compte tenu de la grande importance du talent pour diriger l'économie. Un bel exemple que nous observons aux États-Unis est celui de la plate-forme Glassdoor qui s’occupe déjà de 38% de tout le recrutement, ce qui est énorme."

Malhonnête

Cette tendance est évidente dans notre pays. "Nous constatons que la technologie RH devient de moins en moins l'affaire de l'employeur ou des RH", poursuit Jochen Bessemans. "La technologie se concentre sur le candidat, l'employé, l'individu ou plutôt le 'propriétaire de la carrière'. Une différence notable. De plus, les progrès technologiques rendent les processus RH plus rapides et plus objectifs. Il suffit de penser à l'intelligence artificielle."

L'envie de plus d'objectivité et de vitesse augmentera l'importance de la technologie RH. "Tout le monde en RH parle de la 'guerre des talents' où vous devez attirer rapidement un bon candidat à bord avant qu’il n’aille travailler ailleurs. De plus, vous aurez certainement entendu des critiques sur le caractère subjectif des RH comme le manque de possibilités pour les candidats plus âgés, l'absence de réactions aux demandes d'emploi ou la 'malhonnêteté' des évaluations annuelles,… Cela peut et doit changer."

Pitch Night

"Nous nous rendons compte que le monde des RH est pleinement conscient de cela mais qu'il dispose d’une connaissance insuffisante des solutions techniques disponibles. Voilà pourquoi nous voulons rapprocher d’une part les gestionnaires des ressources humaines et, d’autre part, les technologies RH. "Un exemple est celui de la 'Pitch Night' où un jury évalue le business model de 12 start-ups prometteuses dans les technologies RH."

(eh) – Plus d’informations : Pitchnight.hrtechvalley.org 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.