Les journalistes seront-ils bientôt remplacés par des robots ?

Trier des paquets, tondre l'herbe, cueillir des fraises ou cuisiner comme un véritable chef étoilé ? Il s’agit de tâches que des robots peuvent parfaitement effectuer aujourd'hui. Les experts prédisent que d’autres métiers suivront… Est-ce le cas de celui de journaliste ?

Avez-vous récemment lu le mode d’emploi d’un nouvel appareil ? Il y a de fortes chances que le texte ait été complètement écrit par un robot. Les messages courts et factuels sont leur spécialité.

Mais un robot peut-il aussi écrire un article de presse ? En collaboration avec Guy De Pauw de l’entreprise Textgain (Université d’Anvers), VRT NWS a vérifié si une telle prouesse était réalisable. Grâce à l'apprentissage automatique, un robot s'est entraîné en vue d’écrire des articles. Cet être virtuel a été baptisé 'Anne Drooït'.

Premier ministre Charles Michel

Pour écrire un bon article, vous avez bien évidemment besoin d'une thématique actuelle et d’informations de qualité. Le sujet ? Le programme politique du Premier ministre Charles Michel. Une cinquantaine d'articles politiques, des analyses, des interviews et des articles du journaliste Ivan De Vadder ont été chargés dans un logiciel. Pour ce qui est de l’actualité, les déclarations politiques du Premier ministre Charles Michel le furent également.

Anne Drooït a pu faire son travail de façon totalement indépendante et sans aucune indication ou directive provenant d'autres personnes. Résultat des courses : l'article ne contenait que les informations fournies et donc aucune perspicacité personnelle ni de connexions entre les paragraphes. Seul un journaliste de pure souche est capable de le faire.

Succès étrangers

En Allemagne, les robots écrivent déjà bon nombre de textes journalistiques. Nouvelles sportives, rapports de marchés boursiers et informations au sujet des célébrités, tout est possible. Chez AX Semantics, ils ont écrit pas moins de 27 millions de textes l'année dernière. Il n’était pas uniquement question de journalisme. Les robots écrivent également des modes d’emploi et des rapports financiers.

Les journalistes de notre pays peuvent donc continuer à travailler en toute tranquillité mais la question est de savoir si cela durera encore longtemps. La plupart des nouvelles en ligne sont reprises d'autres médias et c'est bien sûr quelque chose que les robots pourraient faire à l’avenir.

(eh / jy) - Source: VRT NWS

Plus d'info ICT , Jobs d'avenir

21/12/2017