Les jeunes hauts diplômés sont prêts à travailler gratuitement en échange d’une 1ère expérience

préoccupé

Plus leur diplôme est élevé, plus les jeunes chercheurs d’emploi acceptent de travailler sans être rémunérés afin d’acquérir plus d’expérience. Cela ressort d’une étude britannique de l’entreprise d’intérim Adecco.

L’enquête montre que 49% de tous les jeunes (entre 16 et 24 ans) seraient prêts à travailler gratuitement. 47% accepteraient n’importe quel job, donc aussi en dessous de leurs qualifications.

Entretien d’embauche

Plus leur niveau de formation est élevé, plus grand est le pourcentage de jeunes disposés à travailler de manière volontaire pour se construire une expérience. 68% des jeunes universitaires seraient d ‘accord de travailler sans être payés, contre 54% des jeunes dont le diplôme s’arrête au niveau secondaire et 38% des faiblement scolarisés.

Une étude met en avant que 13% des jeunes chercheurs d’emploi n’ont jamais été invités à un entretien d’embauche. Un peu plus de la moitié (54%) auraient, selon leurs propres dires, été conviés seulement une fois sur dix à une interview.

Expérience professionnelle

Alex Fleming, Managing Director chez Adecco : « Dans notre étude, 54% mentionnent un manque d’expérience professionnelle comme raison principale pour laquelle ils ne seraient pas conviés à la procédure de recrutement. Pour beaucoup, il est si difficile de trouver du travail qu’ils accepteraient de travailler pour rien en échange d’un peu d’expérience professionnelle. »

(nm/sc) - Sources : Cipd.co.uk 

Plus d'info Gagner plus / moins , Pourquoi je ne trouve pas de job ? , Débutants

02/06/2014