Les heures supplémentaires font grossir

Vous accumulez des heures supplémentaires ? Votre poids pourrait bien suivre la même tendance…

24 novembre 2014

Partager

En réalité, cela n'a rien d’étonnant car, en travaillant au-delà des heures qui vous sont imparties, vous trichez non seulement vis à vis de votre schéma de sommeil, mais également au niveau de votre alimentation ainsi que vos besoins d’exercice physique.

Facteurs

Joelle Abramowitz est économiste au US Census Bureau. Celle-ci a élaboré différents scénarios susceptibles d’influencer le poids du travailleur.

Visiblement, en plus de l’excès de travail, une série d'autres facteurs entrent également en jeux.

Elle observe notamment que les femmes mariées deviennent plus minces après leur mariage, et que les hommes mariés font précisément l’inverse. En revanche, les hauts diplômés semblent connaître moins de problèmes de poids.

BMI

Le BMI (Body Mass Index) serait le plus préoccupant chez les personnes dont le métier ne requiert aucune activité physique.

A partir du moment où ces travailleurs consacrent dix heures supplémentaires à leur profession, ils s’exposent à une augmentation accrue de leur BMI.

Chez les hommes celui-ci augmenterait de quelque 0,2% tandis que, chez les femmes, il grimperait de 0,4%. Ce qui correspond respectivement à une prise de poids moyenne de 1,8 et 2,3 kilos.


Naturellement, ces données ne concernent pas ceux qui exercent un travail physique. Le résultat se retrouve principalement au niveau des métiers sédentaires comme le travail de bureau.


Pourtant, Abramowitz trouve alarmant que seuls 20% des emplois exigent de l’exercice physique aux Etats-Unis. En comparaison avec les années 60, ce ratio atteignait encore les 50%.

Il y a à peine un demi siècle, encore 10% des ouvriers américains travaillaient dans le secteur de l’agriculture, alors qu’ils ne représentent plus que 1% aujourd’hui.

Dormir plus/mieux

De plus en plus de travail de bureau et d’heures supplémentaires… Résultat : un manque de temps pour être en mouvement. Puisque nous consacrons plus de temps au travail, nous en perdons à préparer des repas sains. Le fastfood est la solution la plus simple pour l’accroc au travail.


En général, celui-ci consacre volontiers davantage de temps à travailler plutôt qu’à pratiquer une activité physique. En plus, par manque de temps, il dort souvent moins bien ou de manière irrégulière. Pourtant, dormir est excellent pour le corps.


Abramowitz remarque enfin que les personnes n'exerçant pas un emploi physique mais dormant suffisamment ressentent un peu moins d'effets négatifs sur leur BMI, et ce même après avoir fait des heures supplémentaires. Il y a donc une lueur d'espoir…

(EH) (SC) Sources : Economist.com / hrsquare.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.