Les beaux parleurs finissent-ils toujours par triompher ?

"En 2012, je me trouvais à une conférence destinée aux psychologues organisationnels à San Diego. J'étais très enthousiaste à l'idée d'assister à une session traitant de la psychologie organisationnelle qui n'était pas utilisée à bon escient par le monde du travail. Dès la première présentation, j'ai remarqué que je n'étais pas très attentif à ce qui était raconté. Non pas parce que le contenu était inintéressant mais bien parce que l'orateur était quelque peu barbant", admet Michaël Van Damme de l'entreprise The Forge.

20 novembre 2017

Partager

Donald Trump, la 'grande gueule' américaine

"Par courtoisie, je suis resté assis. C'est à ce moment que je me suis aperçu du problème suivant : si les psychologues organisationnels veulent que leurs connaissances soient appliquées par les entreprises, ils devraient plus que probablement faire en sorte que leurs présentations soient plus agréables à écouter."


"Si, en tant que scientifique, je décroche déjà, il est peu probable que ces conférences aient un effet auprès de managers qui y assistent. Cependant, une session au sujet de la prise de parole et du charisme avait également lieu au même endroit."


Avez-vous déjà chanté une chanson à tue-tête mais de façon totalement fausse ? "Pendant des années, j'ai entonné l'air 'Smells Like Teen Spirit' du groupe Nirvana de manière complètement érronée sur les pistes de danse. Je me trompais en permanence au niveau des paroles mais, heureusement, je n'étais pas le seul", sourit Michaël Van Damme.


Cette chanson se situe en haut du classement des tubes chantés en faisant le plus d'erreurs. Pourtant, elle est également numéro 1 des meilleures morceaux de tous les temps dans différents pays. Kurt Cobain l'a écrite en tant qu'allégation contre la mentalité de masse conformiste… Et l'ironie du sort veut que des millions de personnes se retrouvent à la chanter sans réellement en connaître la signification.

Qu'est-ce qui prédomine : la mélodie ou les paroles ?

Nous attachons visiblement plus d'importance à la mélodie qu'au contenu. Une chanson avec une belle mélodie mais sans véritable signification peut très bien fonctionner. En revanche, un tube dont les paroles sont fantastiques mais dont l'air n'est pas accrocheur aura beaucoup plus de mal à percer. Cela ne vaut pas uniquement pour la musique mais pour la communication dans son ensemble : l'emballage à trois fois plus d'impact que ce qu'il contient. La manière dont un message est présenté au public est en réalité bien plus importante que son contenu.


Cela ne fait que renforcer les conséquences d'une prise de parole face à un groupe ou un public. En effet, cela signifie que votre impact peut être conséquent même si vous n'avez que peu à offrir. Vous l'aurez certainement déjà vécu lors d'une réunion : la personne ayant la plus 'grande gueule' a le plus d'impact, peu importe ce qu'elle raconte ou les arguments qu'elle utilise.


Une enquête menée en 2010 à l'Université Cornell montre par exemple que les nouvelles idées présentées sur papier par des personnes narcissiques n'étaient pas considérées comme plus créatives par les membres d'un jury. En revanche, si elles pouvaient présenter leurs idées oralement, elles étaient systématiquement considérées comme plus créatives. En d'autres termes, l'enthousiasme et la confiance en soi dont faisaient preuve les narcissiques influençait clairement le verdict du jury.

Que peut-on apprendre des gourous du management ?

Même si vous disposez d'une expertise unique, il se peut que vous ne parveniez pas à transmettre votre message de façon captivante. En d'autres termes, l'expertise ne garantit pas un impact à coup sûr. Ces personnes doivent apprendre à communiquer de manière attrayante. Les scientifique ont mené des études à ce sujet en observant des gourous du management. Ceux-ci ont sont très doués pour enjoliver leurs messages, peu importe ce qu'ils contiennent.


Le professeur Antonakis, officiant à l'Université de Lausanne, a révélé que le charisme est quelque chose que les individus ont ou n'ont pas, mais il est possible de se former pour y remédier. Il a développé une série de techniques permettant de déterminer la manière dont une personne charismatique était perçue par un public. Vous pourrez ainsi apprendre à donner la tournure souhaitée à votre message. En d'autres termes, un CEO, un manager ou un employé qui donne une présentation à un groupe et qui utilise certaines techniques sera perçu comme plus charismatique. Le message transmis aura également bien plus d'impact sur leur public.

La beauté vient de l'intérieur

"Un dernier conseil : concentrez-vous sur le contenu de votre message et non sur l'emballage. La prochaine fois que vous écouterez un gourou du management, essayez de déceler au travers de ses techniques le contenu réel de son message. Inversement, lors d'une prochaine réunion, prenez en compte l'avis d'une personne dotée d'une certaine expertise mais qui a du mal à la transmettre."


"Enfin, je suis convaincu que, lorsque les psychologues organisationnels appliqueront de telles techniques, leurs connaissance seront inévitablement appliquées au sein du monde du travail", conclut Van Damme.


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.