Les femmes plus investies au travail

Selon une étude du bureau d’enquête Gallup, il semble que les femmes soient légèrement plus impliquées au bureau que les hommes. 33% du personnel féminin se sentent engagés de manière active au boulot, contre 28% pour les hommes.

31 juillet 2013

Partager

Une femme engagée.

L’étude de Gallup relève que les collaborateurs américains se retrouvent dans un des trois groupes suivants. Un tiers des temps plein sont ‘engagés activement’ dans leur travail. Ces collaborateurs sont dévoués et attentifs à leur mission et à leur entreprise. Plus de la moitié (52%) sont par contre ‘non impliqués’, ce qui veut dire qu’ils ne sont sensiblement pas concernés par leur travail. Ils vivent leur journée au bureau comme des somnambules et passent du temps à travailler mais sans énergie ni passion. Pour les 18% des Américains restants, c’est encore pire, ils ne s’impliquent pas en toute conscience. Ils entravent leur productivité et sabotent même les réalisations de leurs collègues plus impliqués.

Ce qui est remarquable, c’est que l’étude confirme que les femmes se montrent plus impliquées au travail que les hommes. Malgré l’inégalité des sexes sur le plan de l’engagement, du salaire et de la promotion, Gallup a identifié une légère différence, mais statistiquement valable, entre l’engagement du personnel masculin et féminin. 33% des femmes interrogées se sentent activement investies, contre 28% des hommes.

Qu’est-ce qui explique la différence ?

On attend encore une explication claire, selon Gallup mais, selon eux, un certain nombre d’autres découvertes fourniraient des raisons valables.

Selon l’étude, 39% des travailleurs travaillent parfois de la maison ou sont en déplacement. Il semble que ces travailleurs (32%) soient plus impliqués que leurs collègues qui restent présents en permanence au bureau (28%). En outre, le travail flexible aurit un grand impact sur le bien-être général des travailleurs, parce que cela leur permet de mieux organiser des choses non liées au travail, comme des tâches familiales. « Le bien-être des travailleurs engagés qui peuvent profiter de la flexibilité est 44% supérieur à celui des travailleurs qui ne s’engagent pas en toute conscience et qui ont peu à pas de possibilités de travail flexible. »

Etant donné que les femmes apprécient cette flexibilité et en profitent plus lorsque cela leur est offert, leur bien-être s’en voit généralement accru parce que leur stress pour concilier vie privée et vie professionnelle ainsi que leurs autres soucis diminuent de ce fait. Grâce à cela, elles peuvent fournir des prestations d’un autre niveau. Même leur implication, leur satisfaction et leur engagement augmentent, étant donné que la flexibilité leur offre de l’espace pour investir émotionnellement leurs tâches quotidiennes au bureau.

(sc) - Sources : 6minutes.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.