Les étudiants s'attendent à une carrière rapide et plus qu'un simple salaire

La génération actuelle d’étudiants attend avidement de pouvoir se lancer sur le marché de l’emploi. Ils sont ambitieux, prêts à retrousser leurs manches et n'ont pas peur de travailler de longues journées.

7 août 2014

Partager

Du moins, si on leur offre des avantages attractifs tels que des horaires flexibles et des avantages extra-légaux. C’est à cette conclusion qu’est arrivé Trendhuis, après avoir mené une enquête en collaboration avec l'agence flamande du fonds social européen. Cette étude visait tant des travailleurs actifs que des étudiants, et les questionnait sur leurs attentes en matière de travail. Bien que le Belge moyen souffre fortement de stress, il semble que les jeunes soient impatients d’accéder au marché du travail.

Attentes

84% des étudiants attendent de la part de leur futur employeur des chances de promotion immédiates et beaucoup de responsabilités (75%). Ils ne conçoivent pas que l’expérience puisse être un critère de promotion. Des connaissances toutes fraîches, des compétences, du talent, le tout combiné à une ambition clairement affichée, devraient selon eux leur garantir une ascension rapide vers les postes du sommet hiérarchique.

Cette génération semble beaucoup plus flexible que ses prédécesseurs. Plus de la moitié seraient prêts à travailler le weekend, et un individu sur trois accepterait de rester joignable pendant ses congés si nécessaire. Le tout en échange d’une certaine contribution bien sûr. Il est par contre étonnant de constater qu’ils s’attendent à une compensation plutôt sous forme de temps que d’argent.

Recharger ses batteries

La génération SmartPhone a beau se positionner comme multifonctionnelle et flexible, ses batteries se vident relativement vite. Jusqu’à la moitié des étudiants interrogés estiment qu’en échange d’une carrière rythmée d'heures supplémentaires, ils doivent pouvoir prendre régulièrement des moments de repos. Ces périodes permettent d’endurer plus longtemps les périodes de rush ainsi qu'une charge de travail parfois élevée. Parmi les possibilités envisagées, l'année sabbatique ou le voyage de plusieurs mois pour se ressourcer ressortent le plus souvent. Enfin, plus de trois personnes sur dix sont prêtes à rattraper ce temps-là plus tard.

Chouchouter

Les étudiants n’aiment pas l’idée de devoir se résigner à un salaire de misère, cela les exaspère. Néanmoins, à côté du salaire, il y a d’autres avantages offerts par l’entreprise. Des extras comme des espaces de détente (72%), un gsm professionnel (66%), un laptop (66%), une crèche (60%), un service de blanchisserie et de repassage (43%) sont jugés comme très utiles par les futurs employés, tandis que la population active en est bien moins consciente.

De leur côté, les entreprises voient leur générosité récompensée par l’ambition de la nouvelle génération, celle d'étudiants prêts à travailler dur mais avec des avantages qui suivent.

(EH)(SC) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.