Les accros au boulot, attention ! 3 conseils…

Une enquête montre que lorsqu’on réussit après de longues heures de travail à trouver encore du temps à consacrer à d’autres projets, cela a un effet positif sur la santé et sur la productivité au travail.

Selon une analyse finlandaise de 12 études menées auprès de plus de 20 000 travailleurs, des journées de travail de plus de 8 heures augmentent les risques de crise cardiaque de 40 à 80%. Lorsque l’on peut ,en plus de sa longue journée de travail, encore consacrer du temps à des projets personnels, cet effet s’annule, et cela influence même positivement la santé et la productivité quotidienne.

Les gens qui réussissent dans leurs affaires parviennent encore à garder du temps et de l’énergie pour d’autres choses, professionnelles ou non. Ce qui leur permet de dégager assez de force pour rester alerte lorsque cela est nécessaire. De vrais accros au boulot, qui ne peuvent s’adonner à des projets personnels, prestent par contre beaucoup trop d’heures et sont beaucoup moins productifs en pratique.

Voici quelques conseils de la Time Management Company pour les vrais esclaves du boulot.

1. Considérez que vos loisirs sont au moins aussi importants que votre temps de travail

Donnez dans votre job l’attention aux choses qui sont importantes et débarrassez-vous du reste aussi vite que possible. Mettez un système fiable au point, pour éliminer d’office les gaspilleurs de temps. Essayez de vous concentrer à fond un nombre d’heures par semaine sur ce qu’il y a réellement à faire.

2. Privilégiez un employeur ouvert à la flexibilité

Si vous choisissez un employeur qui trouve la flexibilité importante, vous pourrez mieux orchestrer vos différentes activités. Peu importe le nombre d’heures que vous prestez par jour, quand et où vous les prestez. A l’avenir, ce sont les résultats qui seront les plus importants, le reste étant accessoire. Tous les jobs ne sont pas encore très adaptés à cette vision, mais ouvrez vos œillères (ou celle de votre patron) et regardez votre situation sous un autre angle. Vous serez surpris de voir tout ce qui se dégage comme possibilités.

3. Envisagez toutes les options en matière de crèche, d’entretien de la maison, de services de repassage…

Plus vous sous-traitez les tâches ennuyeuses, plus de temps vous pouvez consacrer à d’autres activités. Certains ne sont pas prêts à laisser entrer un étranger chez eux, même pour nettoyer. Essayez tout de même car c’est une décision qui peut avoir un impact vraiment positif.

Sources : Timemanagementcompany.com  

Plus d'info Workaholic , Equilibre vie privée/professionnelle

06/12/2012