Les 8 façons les plus originales de vous rendre au bureau

Envie de laisser votre voiture (de société) de côté ? Vous pouvez vous rendre au travail de manière bien plus originale...

4 avril 2018

Partager

Trouver une alternative à votre trajet quotidien vers votre lieu de travail commence généralement après des embouteillages ou un plein d’essence coûteux. Les personnes ci-dessous ont trouvé des solutions sans trafic et économiques.

1. Un monocycle

Benjamin Kieffer (33 ans) vit et travaille à New York. Les métros bondés et les taxis coûteux l'ont conduit à innover en matière de transport. Il a donc dépoussiéré son monocycle - il a appris à faire du monocycle à l'école du cirque dans les années 90 – et décidé de braver le trafic de manière originale. Il attend désormais avec impatience le trajet de son domicile à son lieu de travail afin de pouvoir rouler en monocycle en plein Manhattan.

Eenwieler 

2. Un avion

Dans des situations extrêmes, il peut être moins coûteux de se déplacer en avion. Sam Cookney payait rubis sur ongle pour son loyer et son train de vie à Londres. Il a calculé qu'il était moins cher d’habiter Barcelone et de prendre un avion low cost pour aller à Londres que de vivre à Londres. En comptabilisant son loyer à Barcelone avec le prix de quatre vols par semaine vers Londres, cela lui revient à un coût exorbitant de 2.210 euros par mois. Cela reste toutefois 712 euros de moins qu’un loyer londonien.

Il a déménagé en Espagne en mai 2015 et fait désormais la navette entre son domicile et son lieu de travail. Le matin, il prend l'avion depuis Barcelone vers l'aéroport de Stansted et arrive à son bureau vers 9h30. En tant que gestionnaire de médias sociaux, il peut aussi de temps en temps travailler chez lui. Son voyage dure environ 5 heures et demie et il parcourt près de 1.500 kilomètres. Idéal pour une petite sieste.

Pendelen met vliegtuig 

Le fondateur de JetBlue choisit également de se déplacer en avion. En revanche, il a toute une flotte aérienne à sa disposition. David Neeleman a fondé une nouvelle compagnie aérienne au Brésil, Azul. Un investissement lucratif et une orientation de carrière nécessitant d'être sur place pour suivre les tenants et aboutissants du projet. David Neeleman a choisi de ne pas imposer à sa famille de déménager et prend donc l’avion du Connecticut à Sao Paulo. Pour ce faire, il opte pour un vol de nuit de 10 heures le dimanche soir et revient chez lui le jeudi.

3. Une promenade

James Robertson (56 ans) parcourait 72 kilomètres par jour pour se rendre au travail. Sa voiture est tombée en panne il y a dix ans mais, au lieu de la faire réparer, il décida d'aller travailler à pied.

James te voet 

Un étudiant de la Wayne State University entendit parler de son histoire et créa une page GoFundMe pour aider James à s’acheter une voiture. Il récolta un montant inattendu : 300.000 dollars soit 243.423 euros. Au bout du compte, ce montant ne fut même pas nécessaire parce que la société Ford offrit une nouvelle voiture à James Robertson. Un modèle rouge métallisé avec intérieur noir afin de se rendre confortablement au bureau.

James bij auto 

4. Un bateau à rames

A 71 ans, Gabriel Horchler est en excellente forme. Il y a 15 ans, alors qu’il était coincé dans les embouteillages pour aller travailler, il réalisa que son itinéraire était parallèle au cours de la rivière Anacostia. Celle-ci était relativement tranquille et il se dit qu’emprunter un cours d'eau serait sans doute plus rapide que de rouler sur une route bouchée en permanence.

Il vit juste et enfourche désormais son vélo tous les jours pour se rendre dans un parc où il prend place dans son petit bateau et navigue du Maryland vers un hangar de bâteaux à Washington. C’est là qu'un deuxième vélo l’attend pour pédaler vers son lieu de travail, la Bibliothèque du Congrès. Se déplacer tranquillement sur la rivière fait beaucoup de bien à Gabriel Horchler. L'ensemble du trajet dure environ 90 minutes et est excellent pour sa condition physique. La tranquillité de l'esprit qui n’est pas confronté aux embouteillages à indéniablement des avantages sur l’organisme.

Roeien 

5. Nager

Abdul Mallik, enseignant dans une école primaire en Inde, pourrait facilement prendre le bus pour aller travailler. Néanmoins, il choisit tous les jours de braver une rivière dont l'eau lui arrive à hauteur du menton. Pourquoi ? Le trajet en bus prend 3 heures pour 12 kilomètres. Abdul Mallik privilégie la rapidité. Cette solution n’est peut-être pas la plus pratique car il doit toujours emporter des vêtements secs pour se changer après sa traversée.

Zwemmen 

Cela vous semble impensable ? Sachez qu’il n’est pas le seul. Elizabeth Miranda est enseignante aux Philippines et doit traverser cinq rivières et marcher deux heures pour se rendre à l'école où elle enseigne. Contrairement à Mallik, elle ne mouille généralement que ses pieds et ses jambes et a parfois même la chance de rencontrer des bateaux improvisés appelés Timbulan. Ceux-ci sont faits de pneus en caoutchouc avec un filet au milieu où les gens peuvent s'asseoir. Ils sont ensuite poussés sur la rivière par des nageurs expérimentés, un peu comme les taxis d'eau. Les jours où l'eau est agitée, le voyage est assez dangereux. Ce sont des moments où il peut arriver que Miranda soit découragée mais elle puise sa force dans les visages enthousiastes de ses élèves.

 

 

6. Un snowboard

En Belgique, les tempêtes de neige sont légèrement plus rares qu'au Canada. Joel Paredes vit et travaille à Montréal et vient à bout des fortes chutes de neige grâce à son snowboard qui lui permet d'arriver au bureau à l'heure.

 

 

7. Un paramoteur

Voulez-vous déjouer les embouteillages du matin ? Faites comme Paul Cox du Pays-de-Galles et allez en paramoteur au travail. Bien qu'il doive tenir compte de la météo, il essaie dès que possible d'aller travailler avec son paramoteur. Ce moyen de transport lui permet de parcourir les 16 kilomètres qui le séparent de son lieu de travail en un rien de temps. Il a appris le parapente lors de vacances en Espagne en 2012 et, peu de temps après, il décida de délaisser son vélo et d’utiliser un paramoteur pour aller travailler.

Paramotor 

8. Un cheval

Old He, un homme d'affaires chinois aisé, va travailler à cheval. Bien qu'il possède beaucoup de voitures de luxe, il ne supporte pas le trafic et opte pour un autre type de puissance.

A quelques exceptions près, il défie la circulation à cheval. Son trajet dure 20 minutes et il ne doit pas se soucier du trafic, ne doit pas faire le plein, n’a aucun entretien annuel supplémentaire et contribue au bien-être de l'environnement. Bien que certaines personnes puissent être surprises d’une telle pratique, le cheval dispose d’un manège privé à côté du bureau de son propriétaire.

Paard 

(eh/jy) – Sources : Chinasmack / Oddee

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.