Les 7 péchés capitaux de l'entretien d'embauche

Avoir les mains moites, ne pas trouver ses mots, manquer de confiance en soi, ne pas parvenir à se vendre… Postuler est loin d'être un exercice facile. Votre manque d'expérience auquel s'ajoute le stress du direct ne faciliteront pas les choses.

19 juin 2014

Partager

Vous aimeriez être plus sûr de vous lors de vos candidatures ? Voici les résultats d'une enquête sur les comportements qui handicapent le plus les candidats . Menée auprès de responsables du personnel par la RUG (Rijks Universiteit Groningen), elle fait part d'un certain nombre d'attitudes que ne reproduirez en aucun cas.

1. Difficulté d’expression

Le fait d'avoir du mal à s'exprimer lors d'un entretien d'embauche est souvent dû à un manque de préparation. Ne pas avoir anticipé les questions classiques entraîne une attitude hésitante et empêche les réponses appropriées de sortir. En réalité, vous devez simplement identifier vos atouts et les mettre en valeur.

Bredouiller, raconter des bêtises ou ne pas faire la différence entre langage professionnel et familier sont autant d'attitudes qui ne laisseront pas une bonne impression au recruteur.

2. Manque d'écoute

N'étant pas sûr de vos propos, vous répondez parfois à côté de la plaque. Vous n’écoutez pas la question et supposez que le recruteur souhaite savoir ceci ou cela. Mais en manquant d'attention, vous risquez de mettre l’accent sur vos difficultés d'adaptation vis-à-vis de votre interlocuteur. Une mauvaise réponse au mauvais moment ne pardonne pas.

3. Absence d'esprit d’entreprise, d’initiative et de persévérance

Ne pas avoir pensé aux tâches, aux responsabilités qui étaient les vôtres, ni aux actions que vous avez entreprises dans le passé et qui pourraient être utiles à votre nouvelle fonction est une grave erreur. Si vous ne les abordez pas, vous ne ferez pas preuve de perspicacité. La personne en face de vous aura l'impression que vous n'êtes pas entreprenant, que la prise d'initiative n'est pas votre fort, et que le mot persévérance ne fait pas partie de votre vocabulaire.

4. Pas assez de dynamisme ni de motivation

Vous pensez marquer des points en paraissant gentil. Vous hochez la tête pour un oui ou pour un non. Il ne vous vient pas à l'esprit de poser des questions,… Voilà l'attitude parfaite pour manquer l'opportunité de savoir si cet emploi est fait pour vous. Vous ne paraissez pas très motivé ni intéressé, ne laissez transparaître aucune forme de dynamisme, et n'avez cherché aucune information additionnelle sur l'entreprise… Qu'espérez-vous? Que le recruteur vous apporte un contrat de travail sur un plateau d'argent?

5. Peu de soin accordé à la présentation

L’expression "l’habit ne fait pas le moine" est une réalité et, même si il ne faut pas uniquement se baser là-dessus, votre aspect extérieur a de l'importance. Vous serez jugé sur votre tenue vestimentaire et éviterez soigneusement de porter des bijoux excentriques ou des tenues inappropriées. Sinon, l'employeur pensera que "Vous ne correspondez pas à la culture de l'entreprise" ou "Vous n'avez pas les compétences recherchées ". Même en cas de canicule, vous ne vous présenterez en aucun cas dans un bureau d'intérim affublé d'un short et de tongs.

6. Capacités d’adaptation insuffisantes

Le monde du travail évolue de manière quasi instantanée. Votre diplôme ou les différentes entreprises pour lesquelles vous avez travaillé ne sont pas les éléments les plus importants. Ce qui compte réellement, c'est ce dont vous êtes actuellement capable, votre motivation et votre capacité d'adaptation.

Vous restez cantonné, sans doute par manque de confiance, dans les tâches de votre emploi précédent ? Cela donnera l'impression que vous ne voulez pas vous ouvrir au nouvel emploi que l’on vous propose, ou que vous appréhendez de devoir collaborer avec des collègues venant d'autres horizons. Vous pourrez malheureusement déjà dire au revoir à votre candidature.

7. En retard au rendez-vous

Il est évident qu'un manque de ponctualité grille vos chances d'entrée de jeu. Il y a une foule d'autre candidats avec le même profil que vous mais qui seront arrivés en temps et en heure à leur rendez-vous, et auront par conséquent marqué plus de points que vous.

La mission d’un recruteur ou d’un responsable du personnel lors d’un entretien d’embauche peut paraître facile. Pourtant, elle est source de malaise et de stress, ne fût-ce qu'en observant les erreurs des candidats. Erreurs qui voient leur nouvel emploi leur passer sous le nez, alors qu'elle auraient pu être évitées moyennant un préparation adéquate. Facilitez-leur donc la vie et évitez de commettre de telles erreurs !

Inge Ketels est coach de confiance en soi. Elle accompagne les hauts diplômés qui ont le sentiment de stagner. Il arrive parfois qu'on ne se sente pas sûr de soir, qu'on n'ose pas assez, qu'on veuille retirer davantage de son existence mais qu'on ne sait pas comment s'y prendre. Inge est là pour aider ces personnes à découvrir leurs forces intérieures et à avoir plus confiance en eux. 

(EH) (SC) (IK) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.