Les 7 erreurs classiques des nouveaux chefs

De nombreux employés évoluent vers des postes de direction sans y être réellement préparés. Les erreurs sont dès lors inévitables. Parmi ces erreurs, voici celles que les nouveaux chefs commettent le plus souvent selon Ian McAllister, directeur général d’AmazonSmile.

31 janvier 2014

Partager

McAllister admet avoir commis les mêmes erreurs en endossant pour la première fois le rôle de manager.

1. Réagir tardivement à un problème de performance

« Il n’y a pas de fumée sans feu », considère McAllister. Quand on s’attaque aux problèmes suffisamment tôt, les dégâts resteront limités. Plus on attend, plus les problèmes deviennent difficiles à résoudre.

2. Une mauvaise communication concernant des décisions impopulaires

La manière de communiquer une décision importante ou délicate est cruciale. Les managers inexpérimenté oublient quelquefois d’expliquer les raisons d’une telle décision.

3. Ignorer les difficultés au sein d’une équipe

Il s’agit de difficultés qui entravent l’efficience d’une équipe. Les chefs débutants prennent encore souvent le risque de les négliger, alors que les ‘anciens’ reconnaissent les points difficiles et s’emploient à les effacer.

4. Un manque de clarté à propos de la fonction lors du recrutement

Les patrons inexpérimentés ont tendance à recruter des candidats ayant des compétences générales, prétend McAllister. Les meilleurs patrons savent exactement quel profil ils cherchent et savent parfaitement le décrire de sorte qu’ils attirent les candidats les mieux qualifiés.

5. Noyer l’équipe dans le travail

Lorsque la quantité de travail augmente, les managers novices laissent cette charge de travail s’accumuler au détriment du bon fonctionnement de son équipe. Un bon chef intervient et signale à sa hiérarchie que la situation ne peut plus durer et que l’équipe a besoin de renfort.

6. Se parer des plumes du paon

Les jeunes responsables, peu sûrs de leur position, résistent mal à la tentation de s’attribuer tout le mérite. Selon McAllister, les bons managers félicitent l’équipe et reconnaissent que les résultats sont obtenus grâce aux efforts de tous les membres.

7. Faire porter le chapeau aux autres

Les nouveaux chefs déclinent plus facilement leur responsabilité en cas d’échec. Les managers d’exception admettent que l’échec d’une équipe remet aussi en cause son leadership.

(nm/sdb) – Bron: Businessinsider.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.