Les 6 récompenses les plus cools offertes par des employeurs

Des chèques repas, une voiture de société, un weekend de teambuilding, figurent parmi les avantages extralégaux classiques qu’une entreprise peut utiliser pour récompenser ses collaborateurs. Mais certains employeurs vont un pas plus loin pour glorifier leur personnel ou chasser de nouvelles recrues.

En voici six exemples vraiment très cools, ou du moins très généreux :

1. Snowboard gratuit

Les amateurs de snowboard peuvent s’en donner à cœur joie chez le fabricant de snowboards Burton. Les travailleurs et les membres de leur famille reçoivent 50 à 60% de réduction sur tous les produits Burton. En outre, les travailleurs bénéficient gratuitement de skipass et de leçons de ski.

En plus, par plus d’un mètre de neige, Burton ferme ses bureaux. Et en été, les travailleurs peuvent quitter un peu plus tôt le vendredi. Burton encourage aussi le port de jeans, de claquettes et de t-shirts sur le lieu de travail et les chiens sont autorisés au bureau.

2. Aménagement de son lieu de travail

Aussi dans la ouate, le personnel d’Asana, développeur américain d’applications web qui s’attache à créer entre eux une meilleure collaboration. Les collaborateurs bénéficient deux fois par semaine de sessions de yoga au travail, et peuvent se faire accompagner d’un ou une amie.

En plus, chaque jour, on propose un lunch bio et un dîner adaptés à la diététique de chaque collaborateur. Enfin, chacun reçoit 10.000 dollars (quelque 7.687,5 euros) pour aménager son lieu de travail à sa manière.

3. A chacun sa femme de ménage

Dans la firme américaine Evernote, un service qui veille à ce que vous n’oubliez plus rien, les collaborateurs peuvent prendre congé autant que possible, pour autant que leur travail soit fait. Sous les mêmes conditions, le personnel peut aussi se connecter à Facebook ou surfer à des fins privées. Et ce n’est pas tout, ils sont à l’abri de tout souci ménager. Deux fois par mois, chacun bénéficie gratuitement d’une aide ménagère qui nettoie à fond sa maison et la met en ordre.

4. Le sport est sain !

Clif Bar, producteur américain de boissons de sport et de barres énergétiques, offre à ses collaborateurs tout le nécessaire pour rendre leur journée au bureau on ne peut plus agréable. Sur le lieu de travail actuel qui compte 115.000 m2 et quatre atriums, pendent vélos, avirons, kayaks, et planches de surf au plafond. On y trouve aussi un mur d’escalade de 12 mètres de haut et un fitness center avec espace de yoga, studio de danse, cabinets de massage et douches. Les travailleurs ont à leur disposition cinq entraineurs diplômés ainsi que des experts en alimentation.

En plus, chacun peut, deux heures et demi par semaine pendant ses heures de travail, se rendre à la gym du bureau pour y faire du sport. Ils reçoivent enfin un minimum de 269 euros pour participer à des compétitions et des évènements sportifs.

5. Bonus pour partir en vacances

Le CEO et cofondateur de l’entreprise de logiciels FullContact offre à ses travailleurs en plus de leur pécule de vacances normal un bonus de quelque 6.014 euros s’ils promettent de partir en voyage. « Nous voulons donner à chacun la chance de prendre des chouettes vacances sans devoir continuellement se soucier de questions d’argent », explique le CEO Bart Lorang. Les travailleurs doivent seulement s’en tenir à ces trois conditions.

6. La moitié du salaire jusqu’à dix ans après le décès

Ce n’est un secret pour personne, les travailleurs de Google bénéficient de toute une série de superbes avantages. Ainsi les collaborateurs du bureau américain reçoivent entre autres des bons pour aller chez le coiffeur, des repas gastronomiques et peuvent même consulter un médecin sur le lieu de travail.

Il semble à présent que le décès ne signifie pas la fin des largesses pour Google puisque le conjoint d’un collaborateur défunt reçoit les dix années suivant son décès un chèque d’une valeur de la moitié de son salaire et a directement accès aux actions de son conjoint défunt. Les enfants survivants reçoivent mensuellement jusqu’à l’âge de 19 ans ou 23 ans (s’ils étudient plus longtemps à plein temps) un chèque de 1000 dollars (quelque 802 euros).

(sc) - Sources : Blog.brazencareerist.com  

Plus d'info Télétravail et indemnités de voyage

11/10/2012