Les 3 bêtises les plus courantes sur un CV créatif

Vous mangez votre glace à la fourchette et vous dormez à terre ? Vous n’êtes assurément pas comme les autres donc votre cv sort du lot. Il n’y a pas de mal à cela mais faites attention à ne pas vous montrer trop créatif.

Le temps du CV standard tapé dans un Template Word en Times New Roman ou en Comic Sans est vraiment dépassé. A l’époque des media sociaux, de la guerre des talents et de la crise économique, il s’agit d’avoir de l’originalité et de la créativité pour sortir du lot parmi la tonne de CV que les recruteurs reçoivent tous les jours sur leur bureau.

La créativité n’a pas de frontière, elle peut prendre toutes les formes : du beau CV sur le plan graphique, du livre de notes plein d’annotations ambitieuses, au CV sur un t-shirt ou au magazine personnel jusqu’à un film vidéo.

L’important est de tenir compte de sa personnalité, de la culture d’entreprise et du secteur dans lequel vous sollicitez. Et c’est là que le bât blesse sur de nombreux CV créatifs.

3 bêtises très fréquentes

1. Manque de personnalisation

Toutes les candidatures ne demandent pas un CV créatif. Si vous sollicitez pour une fonction de comptable, cela n’a pas de sens d’arriver avec un CV super original. C’est peut-être joli visuellement mais combien de comptables doivent avoir un talent graphique ? Si vous n’adaptez pas votre approche créative au poste et au secteur pour lesquels vous postulez, les recruteurs ne seront pas époustouflés, ils risquent juste d’être agacés par contre.

2. La créativité par-dessus tout

Vous avez réalisé une vidéo fantastique grâce à laquelle vous allez certainement décrocher ce job. Vous êtes si sûr de votre coup que vous n’avez pas du tout fait attention au contenu. Et un CV tourne naturellement autour de quoi, si ce n’est autour de l’info sur soi-même et de son expérience ? Votre employeur potentiel ne sera pas impressionné juste parce que vous venez avec un CV créatif. Même le plus original ne parviendra à camoufler un manque de contenu, les recruteurs ont beaucoup trop d’expérience pour se laisser avoir.

3. Ne pas donner l’info pertinente

Certains candidats voient la liste des expériences professionnelles et des titres de fonctions comme faisant déjà partie du passé. Au lieu de pointer leur expérience, ils n’orientent leur CV que sur leurs compétences et leurs réalisations. Il est bon de personnaliser son CV et d’aller plus loin que de lister les données et les titres de fonction.

Mais qu’est-ce qui cloche ? De tels CV ne replacent pas vos réalisations dans leur contexte. Les entreprises ne veulent pas uniquement savoir ce que vous avez réussi mais aussi quand et comment. Sans le contexte – et certainement si vous faites entièrement disparaître certaines données – les employeurs mettront ces CV de côté parce qu’ils pensent que vous avez quelque chose à cacher.

Veillez à planter le décor de vos réalisations : l’école, le travail... N’éliminez aucune information relevante même quitte à ce que votre CV en soit moins créatif.

Sources : Blog.brazencareerist.com & Verbeeck-ujvari.be

Plus d'info Lettre de candidature , CV , Postuler en ligne , Solliciter de manière créative

04/09/2012