Les 10 villes qui coûtent le plus aux expatriés

Pour les collaborateurs envoyés à l’étranger, il semble que Luanda, la capitale de l’Angola, soit la ville la plus chère au monde pour les expatriés. En Europe et en Asie, ce sont respectivement Moscou et Tokyo qui coûtent le plus aux expatriés.

Cela ressort de l’étude 'Cost of Living' menée par l’entreprise de consultance Mercer. L’étude a entre autres été menée pour aider les multinationales et les autorités à définir les indemnités à octroyer aux collaborateurs envoyés à l’étranger. L’enquête a étudié 214 villes et les a comparées sur plus de 210 critères, tels que le transport, la nourriture, les vêtements, les articles de maison et les loisirs.

Top 10 des villes les plus chères pour les expatriés

Bien qu’il y ait plus de villes européennes dans le top 10 – c’est ainsi que la Suisse apparaît plusieurs fois dans le classement – les villes Asiatiques sont plus nombreuses à se retrouver dans la liste. La ville africaine de Luanda s’affiche réellement en tête de liste.

  1. Luanda (Angola)
  2. Moscou (Russie)
  3. Tokyo (Japon)
  4. Ndjamena (Tchad)
  5. Singapour (Singapour)
  6. Hong Kong (Hong Kong)
  7. Genève (Suisse)
  8. Zürich (Suisse)
  9. Berne (Suisse)
  10. Sydney (Australie)

Les prix semblent fort différer d’une ville à l’autre. Ainsi un café à Moscou coûte déjà 6,20 euros alors qu’à Managua, la capitale du Nicaragua, il semble qu’il ne faille compter que 1,14 euros. Un hamburger dans un fastfood coûterait environ 2,70 euros à Calcutta (en Inde) contre 10,14 euros à Caracas (Venezuela).

Logement

« Bien que l’Angola soit un des plus gros producteurs de pétrole, en Afrique, c’est un pays relativement pauvre. La vie est tout de même chère pour les expatriés en raison des coûts élevés des biens importés dont les expatriés font une bonne consommation. En outre, trouver un logement sûr dans les critères des expatriés est un vrai défi, ce qui rend l’opération coûteuse », explique Barb Marder, Senior Partner et Global Mobility Practice Leader chez Mercer.

Le coût du logement détermine donc le classement dans une grande mesure. La capitale soviétique, Moscou, suit Luanda de près en raison des loyers élevés et des coûts des produits et des services importés dont les expatriés sont friands. Les trois pays restants du top 5 – Tokyo, Ndjamena et Singapour – affichent aussi une offre de logement très onéreuse.

Sources : Mercer.com

Plus d'info Travailler à l'étranger

19/08/2013