L'entreprise Veritas laisse ses employés décorer ses nouveaux bâtiments

"Toute personne travaillant chez Veritas doit montrer une forte volonté de partage d'idées et d'inspiration envers ses collègues." (Inhe Verhaert, CEO de Véritas)

Après un incendie et un conflit écologique contre le projet d’un nouveau bâtiment, Veritas est de retour sur la commune de Kontich. C’est là que la chaine de la mode a décidé d'ériger son nouveau siège, parfaitement en ligne avec la philosophie d’entreprise. "Le bâtiment a été entièrement aménagé par nos collaborateurs" raconte Ine Verhaert, CEO de l'entreprise.

La chaîne de magasins Veritas se remet d'une année de tumultes. En avril 2013, tout semblait aller au plus mal : un incendie réduisit en cendres tant les bureaux du siège que l’entrepôt contigu. "Tout notre stock fut consumé", se souvient encore Ine Verhaert.


La catastrophe accéléra les intentions de déménagement de Veritas. "A l’époque, nous nous trouvions à l’étroit dans nos bâtiments de Kontich et avions pour projet de déménager sur Wilrijk", poursuit la CEO. L’immeuble que Veritas prévoyait de louer à Wilrijk fut alors impliqué dans un conflit environnemental et les autorisations prirent beaucoup de retard pour être délivrées. "Nous devions trouver une autre solution, cela devenait urgent. Nous avons finalement trouvé un bâtiment inoccupé à Wommelgem et, six semaines après l’incendie, nous étions à nouveau opérationnels".

Des idées bien à eux

Veritas resta un an à Wommelgem et trouva entretemps un nouveau siège sociale à Kontich. L’entrepôt déménagea quant à lui à Tisselt, près de Willebroek. Tant le siège social que l’entrepôt tournent à présent à plein régime.


"Les nouveaux bureaux et l’entrepôt de Veritas sont totalement empreints de son ADN. En effet, ils ont été entièrement décorés et aménagés par les collaborateurs", déclare Ine Verhaert. Ceux-ci ont donc pu donner libre cours à leur créativité, une des raisons pour laquelle Veritas les engage. Le résultat est bluffant : un bâtiment où aucun endroit ne ressemble à un autre. Le design de l’intérieur, le revêtement des murs, le choix des meubles,… Tout a été laissé à l’initiative du personnel y travaillant au quotidien.


La CEO est persuadée que Veritas est une entreprise dotée d'un ADN bien marqué et dont la culture est unique : "Aucune chaîne ne peut se comparer à nous. Cela se ressent tous les jours. Nous possédons notre propre équipe de stylistes, de product managers en création,... Pourquoi devrions-nous confier le look de nos bureaux à l’extérieur alors que nous regorgeons de talents en interne ? Il n'y a rien de plus difficile que de briefer autrui sur notre propre marque et sur l’expérience que les clients ont avec nos produits."

Veritas Academy

Le nouveau bâtiment revêt non seulement un look à l'image de Veritas, mais est en plus organisé en parfait accord avec son temps. Rien n’est laissé au hasard. "Auparavant, nous travaillions en paysager. Amusant certes, mais un peu trop bruyant. A présent, nous avons aménagé plusieurs coins repos, endroits où quiconque peut se retirer en cas de besoin. Nous avons également prévu des espaces créatifs pour brainstormer à cœur ouvert", spécifie Ine Verhaert.


Chez Veritas, 95% des travailleurs sont des femmes. L’entreprise fait très souvent appel à leur créativité et à leur inspiration. "Pour le déménagement, nous avons organisé des sessions créatives afin de réfléchir sur ce à quoi notre bâtiment devrait ressembler. C’est une manière typique de travailler chez nous", confie-t-elle.


"Tous les trois mois, un département doit se présenter le vendredi matin, et ce avec originalité. Nous avons aussi une Veritas Academy permettant par exemple aux collaborateurs de découvrir les techniques récentes en matière de couture et de tricot, ou encore de se confronter aux dernières tendances de la mode. Ils peuvent aussi recevoir des conseils d'un styliste afin de pouvoir mieux partager leur créativité avec les clients sur les points de vente."


Cela se reflète dans la manière dont Veritas recrute, déclare encore la CEO : "L’intérêt pour la fonction ne nous suffit pas. Vous devez aussi vous retrouver dans notre ADN, montrer de l’intérêt en matière de créativité et d’entreprenariat. Last but not least, il vous faudra nous convaincre de votre volonté ferme de partager votre inspiration et vos nouvelles idées avec vos futurs collègues."

(EH) (SC) 

Plus d'info Lieu de travail

22/10/2014