Le succès peut nuire gravement à votre carrière

Selon le site de carrière Brazencareerist.com, curieusement, le succès professionnel n’est pas toujours favorable à la carrière. Que vous apparteniez à une grande organisation ou que vous meniez votre propre entreprise, chaque carrière finit à un moment ou l’autre à être mise sous pression. Et souvent, cette difficulté est liée de près ou de loin au succès.

Le succès figure donc au rang des dangers qui pèsent sur votre carrière. Mais pourquoi ?

Le succès amène certaines distractions

Le succès crée naturellement plusieurs opportunités. Mais plus de possibilités signifient aussi plus d’options et de distractions. Le chef d’une entreprise à succès gagne un client après l’autre mais à un moment donné, il a besoin d’une meilleure infrastructure et doit demander de l’aide. De même, un collaborateur reçoit une grosse promotion, il devient responsable de l’encadrement d’une équipe. Les prestations de celle-ci deviennent le reflet direct des siennes. Il est toujours conseillé de rechercher le succès, naturellement, mais tant que c’est fait dans une certaine conscience.

Pour s’assurer un succès durable, il faut agir avec conscience. Le risque d’être détourné de ses objectifs premiers augmente à mesure des différents choix que l’on doit opérer. Tenez-vous en donc à une vision claire de votre carrière et au type de mission qui lui correspond. Si vous ne vous laissez pas détourner de vos objectifs, vous pourrez poursuivre sur la voie du succès.

Le succès génère une forme de fougue

Le succès va parfois de pair avec la fougue, ce qui nous amène hélas régulièrement à voir le monde avec des œillères. Vous concluez des accords importants, vous prenez de grands risques et connaissez une paire de victoires retentissantes. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous soyez déjà entièrement mûr pour de nouveaux projets, plus gros, et que vous soyez prêt à relever d’autres défis. Il est parfois plus intelligent de faire un pas en arrière afin d’assurer la réalisation des projets actuels et de leur offrir le support nécessaire.

Le succès nous conduit à être exagérément positif

Un bon exemple de positivisme exagéré : les succès précédents qui mènent à des jugements erronés. Si l’on ne fait pas attention, on reconduit très vite des processus qui étaient fructueux en leur temps mais qui, à un moment ultérieur, peuvent conduite à de mauvais résultats.

Les excès de positivisme se produisent souvent au démarrage d’une carrière ou lors du lancement d’une entreprise, simplement parce que l’on n’a pas assez d’informations du passé disponibles pour nous aider à prendre certaines décisions. Il est donc important d’être innovant et de ne pas bétonner continuellement sur des anciens succès. Ce qui marchait dans le passé ne fonctionne pas toujours dans le présent.

Le succès peut mener à la paralysie

En conclusion, les gros succès peuvent engendrer une certaine paralysie. Un jour, vous travaillez dans les coulisses le lendemain, vous devez vous présenter devant le comité de direction et vous bénéficiez d’une attention inattendue. Tout le monde n’arrive pas à supporter cela. Parfois, on pense que l’on peut réussir, mais le moment venu, on ne sait pas comment composer avec le succès. On en devient anxieux, cela nous paralyse. Une charge de trop sur nos épaules peut nuire à notre carrière.

Sources : brazencareerist.com

Plus d'info Développement personnel

11/01/2013