Le stress, un facteur aggravant du diabète chez les femmes

Une étude canadienne établit une relation entre le stress au travail et le risque de développer du diabète. Ce phénomène touche les femmes et non les hommes, qui réagissent différemment à ce stress.

Les chercheurs ont suivi 7.443 personnes en activité pendant neuf ans. Cela leur a permis d’établir une relation entre plusieurs facteurs : les femmes occupant des postes en bas de la hiérarchie et souffrant de stress dans leur profession ont deux fois plus de chance d’avoir du diabète. Cette relation ne concerne ni les hommes, ni les femmes des échelons supérieurs.

Le stress ou l’alimentation ?

Le grignotage anti-stress est un phénomène bien connu. Pour évacuer les tensions, les femmes ont parfois tendance à manger. Elles augmentent ainsi leur consommation de sucres et de matières grasses.

Mais un deuxième phénomène semble favoriser ce diabète lié au stress : celui-ci cause des perturbations du système neuroendocrinien et immunitaire responsables d’une production accrue d’hormones telles que le cortisol et l’adrénaline.

Le grignotage pourrait être une façon de compenser ces perturbations.

(sdb) - Source : ouest-france.fr

Plus d'info Santé , Stress

23/08/2012