Le secteur du recrutement est en forte croissance

Le secteur du recrutement et de la sélection a le vent en poupe. Au premier semestre de l’année 2018, le nombre de candidats placés a augmenté de 16,75%. Ces chiffres proviennent de Federgon, la fédération des prestataires de services RH. Et pourtant, l’avenir annonce de nombreux défis.

21 janvier 2019

Partager

Le secteur du recrutement poursuit sa croissance.

Ces chiffres démontrent que le secteur du recrutement est en pleine croissance depuis la fin de l’année 2014. En période de pénurie, les entreprises font de plus en plus appel à des partenaires professionnels pour trouver, sélectionner et recruter les meilleurs talents.

Le secteur bénéficie d’une demande croissante de talents de la part des entreprises. Cette question est en partie cyclique, mais l'évolution démographique (ou le vieillissement de la population) s'exerce par le biais d'une demande croissante de remplacement du personnel.

Cette croissance va-t-elle durer ?

La question est de savoir si le secteur sera capable de maintenir cette croissance solide dans les mois et les années à venir ? "Répondre à cette question n’est pas simple", déclare Paul Verschueren, directeur de la recherche et des affaires économiques chez Federgon. "La pénurie sur le marché du travail constitue également un défi pour nos entreprises."

Selon une enquête précédente de Federgon, les entreprises de ce secteur sont conscientes des défis numériques auxquels elles sont et seront confrontées. "Dans la mesure où les outils numériques contribuent aujourd'hui à l'efficacité et à la rapidité des procédures, ils sont un instrument précieux pour des services plus efficaces et la lutte contre la rareté", précise Paul Verschueren.

La numérisation semble aussi entraîner une concurrence supplémentaire car, si la majorité des sociétés de recrutement utilisent effectivement ces outils digitaux, elles se méfient néanmoins des nouveaux concurrents numériques dans un avenir proche. "En ce qui nous concerne, il est positif que les entreprises soient attentives à ce niveau. Elles doivent investir aujourd'hui pour pouvoir relever les défis de demain", conclut Paul Verschueren.

(eh/ll) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.